L’économie libérale est normale, sans excès

Donald Tusk, premier ministre polonais

Comment Donald Tusk est-il parvenu, seul en Europe, à se faire réélire pour un second mandat? Par manque d’ambition excessive.

Comment Donald Tusk est-il parvenu, seul en Europe, à se faire réélire pour un second mandat ? Par manque d’ambition excessive.

Par Guy Sorman.

Donald Tusk, Premier ministre polonais

Je demande à Donald Tusk, Premier ministre de tendance libérale comment il est parvenu, seul en Europe, à se faire réélire pour un second mandat ? Par manque d’ambition excessive, dit-il.

La démocratie libérale pour fonctionner n’a besoin que de managers sérieux et intègres : surtout pas d’excès, mais de la banalité. Je n’ai que des idées ordinaires, dit Tusk : les lieux y invitent.

Loin de Matignon, le Premier ministre polonais occupe une caserne soviétique reconvertie en bureaux modestes. Une leçon de démocratie en somme.

Et Tusk préside aussi au destin d’une économie sans crise, sans interruption de croissance : les Polonais travaillent. L’économie libérale, dit Tusk, est une économie normale, sans excès.

—-

Sur le web.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.