Royaume-Uni : annonce de la fin des éoliennes

Le ministre de l'énergie du Royaume Uni, John Hayes, a annoncé l'arrêt des constructions de nouveaux champs d’éoliennes terrestres.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Royaume-Uni : annonce de la fin des éoliennes

Publié le 31 octobre 2012
- A +

Le ministre de l’énergie du Royaume Uni, John Hayes, a annoncé l’arrêt des constructions de nouveaux champs d’éoliennes sur terre.

Par Richard North, depuis Bradford, Royaume Uni.

Daily Mail, la fin de l’éolien

Je ne sais trop qu’en penser exactement, mais ça a l’air bon – surtout que Christopher Booker a aussi écrit quelque chose sur ce sujet.

Il écrit : « le degré de signification de l’annonce choc d’hier, par notre ministre de l’énergie John Hayes, que le gouvernement a l’intention de fixer une limite ferme à la construction de tout champ d’éolien terrestre supplémentaire, peut difficilement être exagéré. Au premier abord, ceci promet d’être le début de la fin d’un des délires politiques les plus importants et les plus dangereux de notre époque. »

Cependant, ce n’est pas tout à fait aussi bon que ça en a l’air. Hayes borne son annonce en termes d’éolien terrestres qui « salirait l’image de l’éolien en mer, du solaire et des centrales marémotrices ». Il n’y a pas là de conversion damascène : juste une retraite politique pour soulager un point de friction, pour récupérer une partie du vote rural.

—-

Sur le web.

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • Hello,

    Les énergies renouvelables, un délire politique, je me demande ce qu’en pense les Japonais ?
    Prendre le problème par l’autre bout est peut-être une bonne idée aussi: – d’hallogènes + de LEDs 🙂

  • Plein pot sur l’offshore, donc.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

par h16

Alors qu'en France, tout indiquait que la situation économique, maîtrisée par un gouvernement d'experts, serait résolument d'un calme olympien, survient soudainement un petit accroc au bon goût jupitérien : les prix de l'énergie commencent à montrer des signes d'affolement. Flûte et zut, les mois d'hiver énergivores pourraient coûter plus cher que prévus aux Français et, pire, aux électeurs. Voilà qui pourrait envenimer une campagne présidentielle pourtant placée sous le signe de la joie de vivre dans un pays apaisé.

Le ... Poursuivre la lecture

Par Sébastien Richet.

Il est grand temps que les discours écologistes évoluent pour prendre enfin conscience que l’urgence climatique est le premier souci à traiter, bien avant les querelles de clocher habituelles.

Or qu’en est-il en termes d'énergie ?

On nous parle de l’énergie perpétuelle du vent ou du soleil sans se préoccuper des conditions dans lesquelles elles sont collectées (qui ne sont pas perpétuelles et qui génèrent des déchets à vie longue) ni même ce qui les remplace en cas d’absence (80 % du temps tout de même en m... Poursuivre la lecture

Par Greg Elis.

Les nuisances reprochées à l'éolien sont essentiellement de deux ordres : pollution visuelle des paysages et pollution sonore de l'environnement proche. On y ajoute de temps à autre le massacre d'oiseaux ou des troubles psychologiques dus à d'immatérielles ondes.

En fait, l'insistance sur ces nuisances en cache d'autres majeures : l'éolien n'apporte rien aux réductions d'émission des gaz à effet de serre, utilise des composants polluants et coûte très cher aux contribuables.

Les arguments de madame Pompili

... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles