1979-1981 : Tendances longues et basculements idéologiques

Jusqu’au début des années 1980, la croissance de la richesse par habitant était plus importante en France que dans le monde anglo-saxon. Depuis, la tendance s’est inversée.

Jusqu’au début des années 1980, la croissance de la richesse par habitant était plus importante en France que dans le monde anglo-saxon. Depuis, la tendance s’est inversée.

Par Acrithène.

Une image vaut parfois mieux qu’un long billet. Le graphique qui suit présente l’évolution du PIB par habitant, à parité de pouvoir d’achat, des États-Unis et du Royaume Uni, en pourcentage du niveau français.

Il scinde les cinquante dernières années en deux périodes historiques :

  1. La première, pendant laquelle la France rattrapait son retard ;
  2. La seconde, durant laquelle le monde anglo-saxon courre plus vite qu’elle.

Entre ces deux périodes, la « révolution conservatrice » au Royaume-Uni et aux États-Unis, incarnée par Margaret Thatcher (1979) et Ronald Reagan (1981), mais aussi la première arrivée au pouvoir du Parti Socialiste en France avec l’élection de François Mitterrand (1981).


Sur le web.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.