Guéant, chasseur de primes

imgscan contrepoints 2013888 guéant

Le regard de René Le Honzec.

Le regard de René Le Honzec.

Marie de Gand se répand sur les plateaux pour vendre ses délations genre « pas trop mais juste ce qu’il faut » mais prend soin de spécifier qu’elle a rencontré de « vrais » hommes d’État dans ses fonctions de porte-plume de l’Élysée. Je ne suis pas sûr qu’elle parlait de M. Guéant, qui laisse traîner des sous dans ses placards perquisitionnés par une Justice malveillante. Heureusement, ce sont des euros honnêtement gagnés en primes-qui-n’existaient-plus-mais-quand-même-si-il-y-en-avait- qui-prouvent que l’heureux amateur d’art avait aussi la truffe en matière de recherche policière d’espèces d’origine aussi certifiée que ses tableaux, certainement. Vite, la suite du feuilleton.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.