La culpabilisation écologiste

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Filtre pollution

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La culpabilisation écologiste

Publié le 30 mars 2014
- A +

Consommer moins, rouler moins vite, faire moins de bruit, faire moins de feu : les écologistes ne sont pas en reste pour proposer des idées « décroissantes ». Cette nouvelle moralisation se fait par l’usage de la force et de mesures punitives destinées à culpabiliser et dénoncer celui qui ne rentre pas dans le rang.

Par Phoebe Ann Mo$e$.

Cette semaine, outre des résultats électoraux peu surprenants (sauf pour les instituts de sondage), c’est l’alarmant « 7 millions de morts en 2012 liés à la pollution de l’air ! » qui a retenu l’attention des médias. Le calcul de ce nombre reste mystérieux : comment peut-on attribuer à la pollution de l’air de façon certaine, sans aucun biais, la mort de 7 millions de personnes dont la majorité se trouve en Asie ? La nouvelle est en tout cas suffisamment alarmiste pour faire admettre deux principes : que les uns sont vraiment des tueurs en puissance et les autres des victimes.

Tueurs en puissance, ceux qui ont critiqué la circulation alternée. Cette mesure totalement inutile a seulement démontré que le gouvernement voulait donner aux Verts quelques miettes écologiques. L’inutilité de cette mesure peut être constatée en consultant les cartes de la pollution aux particules fines… C’est en prenant conscience de l’ineptie de telles décisions qu’on peut contester les décisions identiques ultérieures qui risquent d’être prises.

Passons aussi sur le manichéisme avec lequel on cherche à nous convaincre, quand on nous présente des filtres permettant de mesurer la pollution : quand ils sont vierges, ils sont blancs ; quand ils ont mesuré une vilaine pollution, ils sont noirs. Évidemment. Cela doit produire le même effet que les photos sur les paquets de cigarettes : affoler le consommateur pour qu’il change sa manière de vivre. Il doit laisser derrière lui un monde immaculé et mourir avec des poumons propres.

Filtre pollution

Si on ne peut dénier une certaine vérité à ces images, il n’en reste pas moins qu’on joue quand même sur l’imaginaire collectif : noir, c’est sale, c’est mauvais, c’est le goudron, les particules. Or la couleur et l’odeur n’ont rien à voir avec le danger : le radon, le monoxyde de carbone, sont incolores et même inodores. Le mercaptan est puant mais inoffensif.

Tout le monde a bien vu aussi les images des caméras dans Paris, qui rendaient concrète la pollution le 14 mars. Le problème posé par les images est qu’elles donnent une vision simpliste et parfois erronée de la réalité, tout le monde n’étant pas connaisseur de la météorologie. Ce n’est pas parce qu’il y a de la brume ou du brouillard localisé, que c’est synonyme de pollution. Ce n’est pas la couleur qui signale que c’est dangereux.

Pollution_Paris

Mais puisqu’il a été décidé de faire entrer dans la tête du consommateur que toute manifestation fuligineuse était à éradiquer, l’usage des véhicules ne va pas être le seul à pâtir des foudres écologistes. Le Professeur Dautzenberg (président de l’Office français de prévention du tabagisme) a récemment déclaré :

Oui la voiture est une source de pollution mais l’OMS souligne bien que la majorité des morts de la pollution provient de la pollution intérieure des maisons, en particulier les mauvaises ventilations. Tous les gens qui font des feux de bois dans les cuisines sans aérer (…) Bien souvent l’air est plus pollué dedans que dehors. Chacun peut considérablement baisser la pollution de l’air en ce qui le concerne : ne pas faire de feu de bois, c’est lutter contre la pollution de façon beaucoup plus efficace que de rouler de 70 à 60 sur le périphérique.

Il va donc falloir se préparer à être regardé de travers lorsqu’on allumera un barbecue l’été ou que l’on se réchauffera d’une bonne flambée l’hiver : il n’est désormais plus écologiquement correct d’utiliser le bois comme combustible. Ou plutôt, il ne faut pas que vous puissiez l’utiliser sans contrôle de l’État. Ainsi, fini les cheminées ouvertes et les vieux poêles à bois, il vous faudra acheter des poêles équipés de nouveaux filtres à particules, sous peine probablement de taxes en cas de non-respect de la législation nouvelle.

Enfin la fumée ne sort pas que des pots d’échappement et des cheminées, mais aussi des bouts de cigarettes, et comme le remarque très à propos le même Professeur Dautzenberg :

Il y a encore des gens qui fument dans leur domicile, ce qui est une source de pollution massive.

Le fumeur, déjà exclu des zones publiques pour qu’il n’affecte pas par son vice la santé des braves gens, pouvait encore s’adonner à son coupable plaisir dans le seul espace de liberté qu’il lui restait : son chez-soi. Hélas, coupable encore, il devrait pour bien faire, sortir fumer à l’extérieur. On se doute bien que le fumeur, déjà bien averti sur les risques multiples qu’il court avec son mégot, n’est pas particulièrement sensible au fait qu’il puisse polluer son petit chez lui. Qu’à cela ne tienne : en alertant toute la population, on va s’assurer que d’autres veilleront pour lui à ce qu’il adopte un comportement adéquat.

Toutes ces informations sur la pollution seraient bien utiles si elles étaient accompagnées d’incitations ou de valorisations : on pourrait expliquer au fumeur l’intérêt pour sa santé ou son bien-être personnel, prouver scientifiquement que ce sont bien les cheminées parisiennes qui font tousser les petits enfants. Au lieu de cela, on se met à pointer d’un doigt accusateur ceux qui font des feux, fument ou roulent comme s’ils allaient tuer les autres par leur geste. Si vous n’avez pas conscience d’être un danger, les autres se chargeront d’y penser pour vous. C’est pour mieux s’assurer de la collaboration d’éventuels délateurs, d’autant plus zélés qu’on les aura convaincus que leur vie est en danger.

Ça ne vous rappelle rien ?

(Visited 2 times, 1 visits today)
Voir les commentaires (43)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (43)
  • Les écolos nous disaient qu’il faut planter des arbres pour éliminer le CO2; on sait bien qu’un arbre vieux ne fixe plus de CO2 alors il faudra les abattre, et ne pas les laisser pourrir car ils risqueraient de nous restituer le CO2; il faudra surtout pas les bruler non plus; où stocker alors tout ce bois ; à mon avis, à l’avenir, il faudra bâtir des huttes en bois et vivre dans la forêt: les écolos en fin de compte ne sont pas si contradictoires que cela

    • le pays qui plante le plus d’arbre au monde est …. la chine !

      le deuxième étant le brésil…

      le simple fait qu’il y ait encore des pauvres endouilles qui croient à ce que raconte ces arracheurs de dents, en dit long sur le niveau des masses… faire voter les gens du  » peuple  » est une sacrée connerie.

      quand au bois de chauffage, les gens courrent aprés comme des ethyopiens aprés un sac de riz, pas etonnant, avec les hausse successives du prix de l’électricité, tout le monde achètent des poils à bois pour reduire sa facture de chauffage. quand au forets française, c’est de notoriété connue quelles sont sous exploitées : pour m’ y promener régulièrement, je sais parfaitement qu’elles regorgent d’arbre versés qui finissent par pourir sans que personne ne récolte le bois: faute de mains d’oeuvre, de courage, d’autorisation ( un des probleme qui se pose actuellement aux bucherons informels est le durcissement des regles de circulation concernant les remorques derrière tracteur… beaucoup vont arrreter d’en faire de peur de se prendre un procés ).

      moralité, on ne crachera jamais assez sur la tombe à mittrand et à lalonde !

      •  » faute de mains d’oeuvre  »

        alors qu’il y a 7 million de chomeurs, va comprendre charles, au PMU socialiste, on joue ( on triche ) comme on aime …

      • Yeneral a dit : » faire voter les gens du » peuple » est une sacrée connerie. »
        ——————————-
        C’est un peu provocateur le soir d’une élection où le « peuple » vote pour des élus les plus proches
        Moi ,avec votre pseudo, j’aurais dit : » laisser décider les élus du peuple à ma place est une connerie monumentale  »
        Faut allez au bout de vos idées ; supprimons la démocratie

        • guigui didi feifei meimei
          30 mars 2014 at 22 h 17 min

          et qui va la supprimer la démocratie ? si vous croyez que ça ce fait comme ça !

          on peut la mettre entre parenthèse ( la dictature romaine, la suppression des elections pendant la mandature de churchill entre 40 et 45… )

          on peut aussi la réformer ( vote censitaire selon l’instruction ou l’utilité social des citoyens comme au début de la révolution française, avant que le suffrage universel amène la terreur… )

    • Maikesketuchantestoi
      12 mai 2014 at 4 h 11 min

      Un vieil arbre en pourrissant réintègre une partie de son carbone dans le sol et contribue aussi à alimenter une faune de dégradeurs xylophages. Bien essayé mais encore raté!

      •  » un vieille arbre pourrissant réintegre le carbonne  » encore un obsedé du carbonne …

        vas y petit guignol, sort nous d’autre idées toutes faites de ta secte d’escro !

        et !! les loups … y zataque pas l’homme ? hein ?

        • Herr General,

          Tu ne dois pas être obsédé par le sujet effectivement. Ce que je ne comprends pas bien dans ton intervention, c’est déjà pourquoi je deviens brusquement obsédé du carbonne (avec deux m si tu veux…) juste parce-que je réponds à The Fritz qui en parlait bien avant moi.

          Autre point? C’est quoi cette histoire de loup? Là où je vis il y a bien des ocelots, des jaguars et des pumas.. mais des loups? T’as fait un cauchemard cette nuit?

          • et les jaguars y z’attaque pas l’homme , hein ?

            et les gentils jivaro y zont kidnapé le petit d’homme blond ? et quand les chamans se sont mis à faire la dance de la pluie, le barrage il a cassé … et la nature, elle a repris ses droits …

            monsanto !! monsanto !!!! hou !! hou !!! ça se rechauffe !!

            attention !! derrière toi ! un nitrate !!

        • imbécile : le charbon du sous sol, il vient d’ou ? d’après toi ?

    • Si les détritus morts relarguaient tout leur CO2 … alors il n’y aurait ni diamant, ni pétrole, ni charbon, ni …

      Aussi surprenant que cela puisse être, aucune personne à l’époque n’allait stocker du bois mort !

  • Moi je ne comprends pas, en ville les cheminées sont condamnées et à la campagne, moi je croyais qu’en coupant mon chauffage et faisant du feu j’allais faire des économies et protéger la nature. Quelle pomme, vous me dites le contraire là?

  • L’air intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur, et les nouvelles normes demandent de rendre les logements étanches. Les promeneurs peuvent leur dire merci.

    • on devrait laisser les fenetres ouvertes tout l’hiver… pour dépoluer !

      comme ça, on mourra de froid au lieu de mourrir de la polution… c’est plus rapide.

      et les loups, y n’ attaquent pas l’homme !! et le pont s’affaisse…

  • l’opération ‘climat ‘ ayant échouée on passe a la pollution invisible..le but étant toujours le même : faire durer au maximum la manne pétrolière et sa cohorte de taxations amusantes et profitables

  • Ne nous faisons aucune illusion : tout ce qui ne fait pas partie de l’idéologie délirante des khmers verts est interdit, et les méchants récalcitrants, qui ne veulent pas sauver la planète (on se demande bien de quoi, peut-être de la bêtise et du dogmatisme…) seront bientôt envoyés au goulag….

  • Les escrologistes devraient se réjouir de la mort de tous ces Asiatiques qui menacent leur espace vital et leur niveau de vie.

  • Les Athéniens s' »atteignir » 🙂

    Tous les gens qui font des feux de bois dans les cuisines sans aérer (…)
    Je vais installer une cuisinière à bois et VMC oblige, bien aérer.
    La « pollution » ira dehors. Chouette !
    Que feront-ils? une interdiction de manger, sauf des sandwichs ❓

  • Ainsi, fini les cheminées ouvertes et les vieux poêles à bois, il vous faudra acheter des poêles équipés de nouveaux filtres à particules, sous peine probablement de taxes en cas de non-respect de la législation nouvelle.

    On est bien parti pour. Si ce n’est pas la France, ce sera la faute de l’Europe.
    Ces filtres sont-ils efficaces, abordables, surs?
    Sinon, on n’aura une augmentation du nombre d’intoxications au CO, voir d’incendies .
    Seront-ils utilisés correctement?
    Bien des questions. L’enfer vert se déplace lentement par ici.

  • Les écologistes ont toujours raisons, sauf quand ils se trompent. Et ils se trompent sur les risques, sur les causes, sur les conséquences, sur les solutions, sur le risque des solutions et sur les conséquences des solutions.

    Il leur a fallu des années pour comprendre que les bio-carburants affamaient les populations en détournant les céréales (chose évidente) et étaient nuisibles à la biodiversité (problème entre écolos et écolos).
    Ils commencent à comprendre que bruler du bois pour se chauffer n’est peut-être pas une bonne idée.
    Peut-être un jour comprendront-ils que faire monter les coûts du gaz, du pétrole et de l’électrécité est une incitation à brûler du charbon.
    L’idée que vivre en atmosphère confinée pour cause d’isolation n’est pas sans conséquence commence à faire son chemin dans leurs esprits étroits.

    Bien sur ils ne reconnaitront jamais leurs erreurs. Ils se contenteront d’éditer de nouvelles interdictions, règles et normes pour corriger les problêmes en créant d’autres problèmes.

    Il n’y a pas d’expertise en écologie. Un écologiste militant est quelqu’un qui s’est auto-proclamé spécialiste parce qu’il a beaucoup lu les âneries et les demies-vérités qui circulent un peu partout et fait une compilation des angoisses de l’humanité. Dans chaque domaine, n’importe qui est « du métier » est plus compétent qu’un écologiste pour estimer les risques, les inconvénients et les précautions à prendre.

    Si vous croyez et faites confiance aux écolos, vous devez logiquement croire les voyants, les rebouteux, le guérisseurs, les exorcistes, les numérologues, ceux qui annoncent la fin du monde, les témoins de Jehova, les sectes etc …

    • Pourquoi alors ne pas croire les libéraux ? Il doit y avoir chez la majorité une volonté de se punir soi-même contre laquelle les dieux eux-mêmes sont impuissants.

    • Maikesketuchantestoi
      12 mai 2014 at 4 h 00 min

      Mais comment fait-on pour raconter un tel condensé de bêtise? Les biocarburants ont toujours été contestés. On ne peut pas parler des écolos comme d’une entité uniforme. C’est juste idiot! De plus, la production d’agrocarburant qui a été développée n’a pas grand chose à voir avec les aspirations de la majorité des personnes qui forment la mouvance écologiste.

      Brûler du bois dans les grandes agglomérations est pointé du doigt. Là encore il y a débat chez les méchants écolos. Comme quoi ils ne sont pas si cons. C’est très marrant de voir que les mêmes marioles qui ont traînés dans la boue l’association négawatt qui proposait d’exploiter d’avantage la filière bois-énergie ont vite oublié ce fait. Les écolos ne penseraient pas à cette filière d’après eux.

  • Dans le même registre, Ford clashe Cadillac pour vendre une hybride…
    http://www.inc.com/aaron-taube/ford-destroys-cadillacs-ad-praising-rich-guys.html

  • « 7 millions de morts de pollution de l’air », c’était en 2012.
    Pour 2013, alors qu’on cherche toujours le corps d’un seul de ces morts virtuels, le machin de l’ONU nous a pondu pire, c’est devenu 8 millions, dont 4,3 millions de morts de la pollution de l’air… intérieur :
    http://www.citepa.org/fr/actualites/1496-25-mars-2014-pollution-de-l-air-sante-3-7-millions-de-morts-liees-a-la-pollution-de-l-air-ambiant-nouvelles-estimations-de-l-oms

    Moralité, pour vivre vieux, vivez dehors, nous dit la SAO (superstition assistée par ordinateur).

    • « 8 millions, dont 4,3 millions de morts de la pollution de l’air… intérieur : »

      C’est bien connu que l’endroit où on a le plus de chance de mourrir est : dans son lit. Moi en application du principe de précaution, je dors donc dans un divan.

  • Pour rendre enfin les écologistes heureux, il faudrait supprimer toute activité humaine. Pour cela, j’ai une solution : supprimons l’Humain.
    Ha non, on me signale dans l’oreillette qu’une batterie de taxes et d’impôts nouveaux sur des estimations approximatives de pollutions, individuelles ou collectives, devraient suffire.

    •  » supprimons l’humain…  »

      j’ai un cousin qui s’appelle laurent … il est con comme un ballon : alors moi, je l’appelle laurent outang …

  • « Tous les gens qui font des feux de bois dans les cuisines sans aérer »

    C’était le cas en Roumanie communiste : le pouvoir avait interdit aux gens de se chauffer pendant chaque hiver, les économies réalisées servant à rembourser les dettes de l’Etat. Des drames arrivaient donc régulièrement.

    • Maikesketuchantestoi
      12 mai 2014 at 4 h 02 min

      Après ça on osera encore dire que ce sont les écolos qui sont catastrophistes et portés sur l’exagération… Sans blague!

  • Yeneralalcazar..il faudra me dire ou l on peut trouver des « poils a bois »..Ca fait 5 mns que je suis exploser de rire grace a votre mignon lapsus sur le poele a bois..A t on deja vu du bois velu!:-))
    Ca passera inapercu mon point de vue et tant pis;je connais le metier de bucheron et ais quelques amis qui en vivent peniblement..si penible si peu remunerer au regard de la place qu il prend dans la vie de l homme qui l exerce..un copain l ayant depuis peu abandonner ce travail,me racontait voir des hordes de bucherons roumain travailler dans nos forets..logique de travail peni ble egale immigrants pour palier?
    Plus d un emploi semblant reellement impossible a tenir a long terme,il en existe c est sur,serait bien moins penible si a la fin du mois il y aurait le fameux salaire complet.

    • guigui didi feifei meimei
      31 mars 2014 at 22 h 20 min

      simple question ? si le travail de bucheron est si peu rémunèrateur, comment se fait -il qu’il y ait des  » hordes de bucherons roumain  » dans les forets ?

      • guigui didi feifei meimei
        31 mars 2014 at 22 h 20 min

        peut-etre pour faire du sport ?

      • c’est rémunérateur pour un bûcheron roumain parce que l’Etat n’a pas (encore) élagué sa paye.

      • Maikesketuchantestoi
        12 mai 2014 at 4 h 04 min

        Peut-être que sans charge ça devient plus intéressant. Tu te sers de ton cerveau des fois?

        • ha oui !!! parce que les roumains, eux, y zon pas de chaaaarges !!! ( sauf quand il faut porter le bois ) mais quel peuple intelligent ces roumains… les petits français n’ y avaient pas pensé, qu’on pouvait ne pas y avoir de chaaaarges …
          comme quoi aprés 60 ans d’etat providence, on devient crétin ou écologistre …

          • Herr general,

            Comment t’expliquer? Le monsieur t’expliques qu’il y a des roumains dans nos forêts. « Nos forêts » suppose que sans-doute il parle de forêt en France, pas en Roumanie. Il est peu probable que ces roumains déclarent la totalité de leur activité. Il est même possible qu’ils ne déclarent rien. Ca va? Tu commences à comprendre? Et si tu envies le système roumain ou si tu veux vivre dans un pays à zéro fiscalité fais comme moi prends le large.

            • rassure toi , pauvre idiot, moi n’on plus je ne déclare rien de rien …. je suis peut-etre roumain sans le savoir … je vais surement payer pour que les vieux qui sont deja bien plus riche que moi devienne encore plus riche ?

  • Hipolyte Canasson & Acolyte Polisson
    13 avril 2014 at 13 h 13 min

    De temps en temps.

    Les pouvoirs ont toujours eu des accointances avec le temps.
    Avec le temps de l’horloge d’abord puis aujourd’hui avec celui du thermomètre.

    Avant les instruments de mesures du temps précis et largement diffusés d’aujourd’hui, le temps était donné par les initiés à partir des ombres portées par des éléments naturels saillants, puis vinrent les cadrans solaires, les clepsydres, les horloges à poids, à ressort, électrique, à la précision toujours plus fine.
    Les calendriers furent impériaux (calendrier Julien), Papaux (calendrier Grégorien) et peaufiné par la science avec les années bissextiles et secondes additionnelles que les pouvoirs modernes avalisent.
    Le temps est centralisateur, comme le pouvoir, les chemins de fer sont pour quelque chose dans l’uniformisation des horaires en France et indice de l’érosion de ce pouvoir, les trains, bien que plus rapides sont moins exacts.
    A la fois ce temps est devenu démocratique, individuel, bon marché, à la fois il est devenu universel, centralisé, banal, commun.
    Cette usure du temps de l’horloge est remplacée par le temps du thermomètre.
    Les plus gros ordinateurs furent ceux utilisés par la météo.
    Si les médias informatifs annoncent l’heure, elles annoncent aussi le temps qu’il fait et celui qu’il fera.
    La météo est la minute, comme le climat est l’année, la décade ou le siècle.

    Il est intéressant de constater que ceux qui s’arc-boutent sur des calendriers ancestraux le font au nom de traditions, religieuses, locales, archaïques et vivent aux heures séculières, modernes, efficaces. L’inventaire, non exhaustifs des scansions calendaires juives, chinoises, orthodoxes, musulmanes, n’est pas exhaustif mais folklorique et de portée indicative.

    Aussi n’est-il pas surprenant que la nouvelle église, sectaire-intolérante-fanatique-dogmatique-prosélyte prétende mesurer le temps (du thermomètre) en annonçant enfer et damnation à ceux qui ne suivraient pas ses préceptes ténébreux.

    Bien sur, comme au temps des Papes et du pouvoir spirituel sacrant le pouvoir temporel, les politiques aujourd’hui prennent pour bénédiction les oracles thermométriques et abritent les marchands du temple.

    Celsius et Fahrenheit priez pour nous.

  • les écolos nous servent le vieux tandem celui de la peur et de la culpabilité si chèrement et studieusement asséné par les pasteurs Calvinistes.Lesquels pour empécher l’évolution de leurs ouailles brisaient leur moral à coup de peurs dont l’enfer .Avec pour seuls résultats les humains non intellos savent réfléchir par eux-mêmes ,la transgression très rapide des plus jeunes et moins intoxiqués que leurs anciens par tous ces faux conseils pour voir ce qu’il adviendrait s’ils désobéissaient , les écolos feraient bien d’en prendre note

    • TAFDA

      les escrolos sont une secte moralisante et regressioniste, comme le calvinisme et autres églises  » réformées « 

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À la suite de la détection de fissures par corrosion sous contraintes sur les centrales nucléaires de Civaux (Vienne) et de Chooz (Ardenne), deux réacteurs supplémentaires ont été arrêtés les 16 et 18 décembre 2021. Ceci porte à 15 sur 56 le nombre de réacteurs nucléaires actuellement inopérants. En dépit des propos rassurants de Barbara Pompili  affirmant « qu’il n'y aura pas de black-out général d'ici à la fin de l'hiver », l’indisponibilité de ces 15 réacteurs nucléaires (soit environ 15 GW) pour des raisons de maintenance volontaire mais ... Poursuivre la lecture

Le mois de novembre a été un mois « extrêmement doux, sec et ensoleillé », caractérisé par « un important déficit de précipitations, une température moyenne au-dessus des normales et un ensoleillement généreux », plaçant ce mois « au huitième rang des mois de novembre les plus chauds depuis le début du XXe siècle ».

C’est ce que l’on pouvait lire… il y a un an, lorsque le mois de novembre 2020 était la star des émissions de grande écoute en même temps que le deuxième confinement et les prédictions apocalyptiques de la seconde vague.Poursuivre la lecture

2
Sauvegarder cet article

« Attendu que la poule est un animal anodin et stupide, au point que nul n'est encore parvenu à le dresser, pas même un cirque chinois ; que son voisinage comporte beaucoup de silence, quelques tendres gloussements et des caquètements qui vont du joyeux (ponte d'un œuf) au serein (dégustation d'un ver de terre) en passant par l'affolé (vue d'un renard) ; que ce paisible voisinage n'a jamais incommodé que ceux qui, pour d'autres motifs, nourrissent du courroux à l'égard des propriétaires de ces gallinacés ; la cour ne jugera pas que le bateau ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles