Pour vivre longtemps, gardez la positive attitude !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pour vivre longtemps, gardez la positive attitude !

Publié le 31 mai 2014
- A +

Par Alain Goetzmann.

Positive attitude (Crédits Glen Scott, licence Creative Commons)Savez-vous à quoi les gens heureux, les gens qui réussissent, pensent à longueur de journée ? La réponse est simple : ils pensent tout le temps à ce qu’ils veulent et à la meilleure façon de l’obtenir. La puissance de la pensée positive et les efforts qu’on est capable de fournir pour développer une attitude positive sont deux des qualités les plus importantes dont une personne a besoin pour améliorer sa vie.

Lorsque vous pensez à ce que vous voulez et à la façon de l’obtenir, vous vous sentez automatiquement plus heureux et en meilleur contrôle de votre vie. Et lorsque vous pensez à ce qui vous rend heureux, votre cerveau libère des endorphines qui vous baignent dans un sentiment de bien-être. Voilà comment vous développez une attitude positive.

Beaucoup d’expériences psychologiques montrent que si les gens heureux vivent une meilleure vie que la moyenne, c’est essentiellement grâce à leur optimisme.

Or l’optimisme, ça s’apprend. Vous pouvez apprendre à devenir plus optimiste et plus confiant avec votre entourage en décidant de ne voir que le bon côté des choses. C’est en côtoyant des optimistes et en adoptant leur façon de voir que vous y arriverez.

img contrepoints350 positive attitudeVoir le bon côté de la vie ne signifie pas en occulter les difficultés mais en se focalisant sur le but final, sur ce à quoi vous aspirez, vous trouverez tôt ou tard la façon de contourner ces difficultés. Au lieu de vous lamenter dans votre coin en pensant que vous n’y arriverez pas, vous vous projetterez vers l’objectif et la voie à suivre pour l’atteindre. Vous chercherez dans votre mémoire des expériences similaires que vous avez vécues et vous vous en servirez pour rebondir.

Proscrivez aussi cette fâcheuse habitude aussi de rendre les autres responsables de votre état. Ne ressassez pas de reproches à l’égard des membres de votre entourage. Vous ne ferez qu’aggraver votre cas et vous rendre encore plus malheureux. Cherchez, au contraire, tout le positif de votre entourage et servez-vous en de levier dans votre quête de réussite.

Décidez d’être heureux ! Décidez désormais de ne voir votre verre de vie qu’à moitié plein et non à moitié vide.


Sur le web

Voir les commentaires (21)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (21)
  • Précision: cela ne veut pas signifier fermer les yeux sur le négatif, il est présent, mais l’accepter pour ensuite décider du chemin que nous souhaitons poursuivre!

  • Pognon=bonheur.Le Pognon sera le garant du bonheur recherche.
    A cet effet je lance un appel a ceux qui ont le portefeuille trop epais:je suis la!

  • Bizarre sur Contrepoints, un article traitant de la méthode Coué…

    L’optismisme n’est que le revers de la médaille du pessimisme. Depuis notre tendre enfance, nous apprenons à avoir des attentes très positives pour notre vie future qui se heurtent bien souvent à une dure réalité. Les parents forment généralement de grands projets pour leurs enfants et le bonheur matériel et « sentimental » devient un but en soi. De bonnes études, une bonne situation matérielle familiale et le fait que les parents cachent leurs propres problèmes existentiels dans un milieu favorisé; dans les familles « pauvres » on a toujours l’espoir que la prochaine génération réussira à s’élever ou que la situation politique changera par un combat quelconque, la perspective du grand soir, etc… Tout concourt à ce que nous ayions des attentes maximales dans notre vie. Ces attentes maximales face à la réalité engendrent bien souvent désillusions, frustrations, découragement et finalement une vision très négative de la vie.
    Si nous sommes programmés par notre entourage au bonheur et que nous ne le rencontrons pas ou que dans de rares occasions, la vie peut vite devenir une expérience désagréable. Y a t-il beaucoup de suicides dans les pays sous développés d’Afrique ? En revanche, dans les pays de tous les possibles, ils sont légions.

    L’attitude positive dont il est question dans l’article, c’est un peu celle, vaine, des croyants face à la mort. L’issue est connue, mais on se la cache par une pensée qui ne peut être démentie… Cette technique peut être déclinée pour chaque aspect de la vie. Une femme battue peut avoir la positive attitude le jour où les coups ne sont pas trop appuyés et dans l’espoir que le lendemain sera exempt d’insultes.

    Nous devons enseigner à nos enfants à ne rien attendre de la vie parce que la vie ne nous doit rien. Le meilleur moyen d’être heureux, c’est d’avancer jour après jour en découvrant les joies petites et grandes qui nous font sourire ou rire. Les malheurs petits et grands font partie de la vie, rare sont ceux qui y échappent, ils doivent s’insérer naturellement entre les joies pour lesquelles nous devons vivre.

    Quand nous nous attendons à rien de spécial, la vie est plutôt une chouette expérience et nous sommes à même de déterminer ce qui est bon pour nous et éviter ce qui est mauvais.

    En résumé : attentes maximales = déception, pas d’attente = possibilités

    • Moi je dis que tout est possible non pas de ne rien attendre et donc de s’attendre à tout. Mais je comprends parfaitement votre vision Abitbol!

    • Je ne vois pas de référence à la methode Coué, mais une invitation à agir pour saisir les opportunités de changer sa vie. En un mot, à faire preuve de sérendipité.

      Et oui, lorsque nos attentes sont raisonnables, nous avons moins de chances d’être déçus. Mais les deux attitudes ne sont pas exclusives l’une de l’autre.

  • Nadège Rivendel
    31 mai 2014 at 11 h 20 min

    Marché très porteur avec une pléthore de coachs en tous genres. En surfant sur cette vague, c’est profiter de la crédulité que de faire croire qu’il n’y a qu’à…

    Ce serait effectivement, je le reconnais, très plaisant si d’un coup de baguette magique, en l’occurrence l’optimisme, on devenait tous heureux, riches et bien portants.

    Il est certain que l’optimisme change la couleur noire du pessisme en rose, mais est-ce suffisant ? j’en doute… il est également un facteur omniprésent et incontrôlable, son nom change suivant les diverses croyances : chance, destin, dieux multiples ou unique, karma, hasard…

    Bien évidemment, entrent aussi en ligne de compte nos choix qui peuvent s’avérer judicieux ou pas.

    Cela dit, si cela vous fait du bien…

    • L’optimisme ne rend pas heureux d’un coup de baguette magique mais il déclenche un comportement orienté vers la réalisation d’objectifs qui nous rendront heureux;et comme cela, ça marche.

  • Le realisme etant la tranche de cette medaille…
    La « negative attitude »?une espece de desoeuvrement qui s empare d une personne pour une obscure raison?un desinteret de toute chose?
    Hugo aurait dit mais il visait le politique je pense »un vieil instinct humain mene a la turpitude »?
    Accable ecraser de sentiment de turpitude une personne peut en devenir decider a en finir il a 1001 manieres de cela..

  • On dirait du Henri Foucard, comique ingénieur 🙂

  • Nadège Rivendel
    31 mai 2014 at 13 h 29 min

    Bien qu’il ne traite pas du « bonheur », le « Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens » (Robert-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois) est lui très intéressant et instructif dans son genre : http://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_trait%C3%A9_de_manipulation_%C3%A0_l'usage_des_honn%C3%AAtes_gens

    • Excellente lecture, à laquelle j’ajouterai :
      « Petit cours d’autodéfense intellectuelle »
      de Norman Baillargeon aux éditions Lux (www.luxediteur.com)

  • Harry Caude-Mouton
    31 mai 2014 at 13 h 52 min

    Ce qui est un peu différent de : Vivez jeune vous mourrez vieux!

  • Harry Caude-Mouton
    31 mai 2014 at 13 h 54 min

    Le verre est moitié vide ET moitié plein.

    Je préfère les verres pleins de vin aux vers d’Ovide.

  • Cyrille CHAGNON
    31 mai 2014 at 14 h 52 min

    Un peu léger comme article !

    « Beaucoup d’expériences psychologiques » => Des sources ?

  • L’histoire ne dit jamais non plus de quoi est rempli le verre. Un nectar, ou un poison et optimisme et pessimisme change de bord…

  • C’est très vrai;optimiste de nature mais malmenée par les aléas de la vie actuellement, j’éprouve bien la nécessité de relativiser et de considérer ce qui va bien au lieu de toujours focaliser sur les ennuis. Cela rend optimiste et d’un coup, l’énergie vitale reprend le dessus et des moments heureux arrivent.

    • Nadège Rivendel
      31 mai 2014 at 21 h 19 min

      « Cela rend optimiste et d’un coup, l’énergie vitale reprend le dessus et des moments heureux arrivent. »

      Peut-on être sûr que des moments heureux arrivent grâce à l’optimisme et à l’énergie vitale qui reprend le dessus ?

      Ou alors les moments heureux ou malheureux sont dus aux aléas de la vie ?

      Personnellement, je crois que qu’ils sont dus aux aléas de la vie.

      Cela dit, il est clair que les personnes optimistes arrivent en meilleur état quand ceux-ci (les aléas de la vie) interviennent, quels qu’ils soient.

  • Mouais, article à la sauce très « américaine », genre il suffit d’y croire et tout ira bien… non, tout ne va pas toujours très bien: maintenant, on peut chercher humblement ce qui peut nous faire avancer dans la vie quand on a l’impression de ne pas encore y être: travail long, mais payant, de remise en question sincère style: reculer pour mieux sauter… tout cela est possible mais demande un vrai investissement personnel… que tout le monde n’a pas vraiment envie de faire… malheureusement.
    Bonne journée/soirée

  • « … A quoi les gens heureux, les gens qui réussissent, pensent … »
    Les gens heureux sont donc ceux qui réussissent. Et qu’est-ce que la réussite pour un consultant financier ?
    « … Ils pensent à ce qu’ils veulent et à comment l’obtenir … »
    N’existe-t-il aucun « heureux » qui se satisfasse de ce qu’il a ?
    Quelques lignes à peine et je lâche cet article … que je ne qualifierai pas, par politesse

  • Non, la pensée positive , tout comme la pensée magique ne fonctionne pas…

    https://www.youtube.com/watch?v=KvwyhSeLZT8

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Alain Goetzmann.

Beaucoup d’entreprises, aujourd’hui, sont dirigées de façon négative : « Faites, ne faites pas », « Ne parlez jamais de vos concurrents, vous leur ferez de la publicité » , « Pensez à prospecter intensivement cette semaine », « N’oubliez pas de relancer untel ».

On peut diriger en donnant des ordres. C’est le plus facile. Le problème, c’est que les employés s’y habituent et qu’ils les attendent ensuite au lieu d’avancer tout seuls. Vous les avez littéralement lobotomisé. On sait, aujourd’hui, que les hommes ... Poursuivre la lecture