Ils ont osé…

Pour Sudrail, il fallait donner aux salariés grévistes de la SNCF « éreintés par la grève » des « congés de sortie de grève ». Sur Twitter. (et n’oubliez pas de partager !)

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.