Sarnez, Ferrand : la démoralisation de la vie politique est En Marche

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Sarnez, Ferrand : la démoralisation de la vie politique est En Marche

Cet article en est un d’opinion. Il ne représente que le point de vue de son auteur
Publié le 31 mai 2017
- A +

Par Éric Verhaeghe.

La démoralisation de la vie politique française avance à grands pas. Au-delà des discours officiels et du bétonnage par les médias, les signaux se multiplient sur les difficultés de la moralisation et la lutte contre la corruption en France. Mais qui seront les prochains sur la liste ?

Comment Ferrand démoralise En Marche

Tous les Français connaissent désormais l’histoire de ce ministre qui fut secrétaire général d’En Marche, après avoir été député socialiste frondeur, après avoir été dirigeant effectif de mutuelle.

Dans le cadre de ces fonctions mutualistes, et au nom des principes bien compris de l’économie sociale et solidaire, Richard Ferrand a fait payer 41.000 euros de loyers annuels par sa mutuelle (donc par les assurés…), tombés directement dans les poches de la SCI de sa femme, propriétaire d’un bien qu’elle a acheté uniquement avec la certitude que la mutuelle de son mari en deviendrait la locataire.

Au passage, la mutuelle a financé 180.000€ de travaux qui valorisent un bien appartenant à la compagne du directeur général.

Ferrand soutient que la pratique est légale. Nous avons exposé dans nos colonnes les doutes sérieux sur cette idée. Mais, au pays de Jupiter, il n’est manifestement plus possible de s’en tenir aux principes de bon sens.

Quoiqu’il advienne, sauf à avoir transformé les Français en veaux définitivement perdus pour la science, on imagine quand même qu’un certain nombre d’électeurs de base ne seront pas dupes de ces explications. Rien ne justifie, dans une mutuelle, que le dirigeant utilise l’argent des cotisants pour développer son patrimoine personnel. Ou alors, c’est à se jeter sous un pont…

Marielle de Sarnez dans l’oeil du cyclone

Depuis hier, c’est au tour de Marielle de Sarnez d’être sur le grill. Le FN l’a balancée sur l’utilisation des collaborateurs parlementaires européens : un sujet où Marine s’entend un peu mieux que sur l’euro et l’écu. Manifestement, la ministre des Affaires Européennes, proche de Bayrou au demeurant, est accusée d’avoir employé fictivement une conseillère régionale, et élue municipale du 19è arrondissement, Philippine Laniesse.

C’est décidément une tradition dans cet arrondissement ! puisque la première adjointe au maire, Halima Jemni, est aussi collaboratrice parlementaire de Cambadélis. On dirait qu’ils ne sont pas surchargés de boulot, les élus parisiens.

En attendant, Marielle de Sarnez ne peut être accusée d’un absentéisme particulier à Strasbourg. Ni d’un présentéisme inhumain.

À Saint-Denis, une candidate marchande de sommeil ?

Comme un malheur n’arrive jamais seul, la candidate En Marche de Saint-Denis, Véronique Avril, est accusée par Mediapart d’avoir loué pour 650 euros par mois un logement insalubre de 23m2. L’intéressée semble être agent de la Ville de Paris… et ancienne administratrice de Médecins sans frontières. Décidément, l’économie sociale et solidaire, ça forge des caractères.

Maintenant, qui sera le prochain sur la liste ? À suivre…

Sur le web

Voir les commentaires (16)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (16)
  • la corruption est tellement profonde dans ce pays , elle est instaurée de puis tellement longtemps que j’en suis à me demander s’il y a quelqu’un d’honnête dans ce panier de crabes qu’est le monde politique ; si tout les élus pris la man dans le pot de confiture avaient passer quelque temps derrière les barreaux , ça aurait put faire réfléchir ceux qui seraient tentés par les magouilles ; prison , forte amende , innéligibilité à vie …..c’est pourtant pas compliqué…..

    • C’est effectivement pas compliqué de mettre des sanctions importantes, à un bémol prêt. Ce sont les mêmes personnes qui font les lois et qui en profitent, à partir de ce moment je les vois mal faire quelque choses allant à leur encontre 🙁

  • C’est vraiment n’importe quoi ! Ni Ferrand, ni Sarnez, ni Fillon n’ont pêché !! Les fautes d’aujourd’hui ne faisaient même pas soulever un sourcil hier !
    Ne croyez vous pas au contraire qu’à force de vouloir la « moralisation » de tout et de son contraire, on va immobiliser notre pays ? Dans tous les domaines ?!
    Qui dénoncera enfin le « politiquement correct » ? Qui nous dira enfin que le féminisme est une absurdité quand il dénigre la féminité ? Qui dira que les (nouvelles !) règles absurdes de l’Islam rendent les hommes musulmans complètement obsédés sexuels ? Qui reconnaîtra que cette loi de moralisation concernant les hommes politiques, c’est un moyen de défendre « Big Brother », l’espionnage et la soupçon généralisés ?
    Qu’on leur foute la paix, qu’on les laisse travailler, surtout quand le dossier est vide !
    « Ils ont peut être légalement raison, mais ils ont moralement tort » Non, mais vous rendez vous compte où cela peut mener ? Aux exactions de la fin de la guerre où l’on dénonçait ses ennemis comme prétendument collaborateurs !
    Je fais le serment que jamais plus de ma vie je n’achèterai le « Canard Enchainé » grand délateur instrumentalisé !

  • Bah ces gens font ce que n’importe quel français ferait dans de telles circonstances. On s’offusque de cela , normal , on est jalous , et ce n’est pas beau de se voir dans le miroir.
    Bien sur il y a les lois…mais qui fait respecter la loi ?

    • @ reactitude

      De nouveau, d’accord avec vous! La loi est la loi: ce qui est illégal est officiellement immoral (= incivique) et répréhensible.
      Le reste est l’affaire de chacun et l’avis de son voisin n’est pas nécessaire.
      (J’attends la condamnation en justice de Fr.Fillon, événement troublant: si il n’est pas condamné, la cabale sera claire (« Un complot? Nous verrons bien! » -DSK)

      • La morale et la politique cocorico : Bof…..
        Mais, à quoi fallait-il s’attendre?
        Pour le moment nous en sommes à la politique des cordiales et médiatiques poignées de main et de quelques simulacres de coup de menton.
        Il va se jouer la politique de l’illusionnisme des tenants d’un ancien grand pays qui possède la plus belle avenue du monde….

        • @ Duglandin

          Pour les politiciens, c’est le « retour de bâton! »
          Quand ces candidats-menteurs racontent qu’ils exigeront de leurs collaborateurs d’être « exemplaires », c’est évidemment bien plus que le respect de la légalité! Engagement intenable!

          Et, après tout, mieux vaut un ministre roublard et rusé qui sert vraiment les intérêt du pays qu’un candide bien intentionné qui se fait rouler dans la farine, sans conséquences, « puisque c’est l’état qu paie ».

          • @ Duglandin

            En fait, c’est l’expérience belge, d’un ministre du commerce extérieur, Mr Urbain, qui restait en place quelle que soit la coalition au pouvoir, tant son carnet d’adresses était rempli et grand son talent de vendre la Belgique (et ses produits) à l’extérieur (La Belgique vit grâce à ces 70 à 80% d’exportation de sa production!). Personne ne lui cherchait des poux dans ses négociations!

      • @mikylux
        Bonjour,
        « La loi est la loi: ce qui est illégal est officiellement immoral
        (= incivique) et répréhensible »
        … Mouais ! La loi, en France, dit que si vous quittez votre logement plus de 96 heures, que dans ce laps de temps des intrus s’y installent sans que vous ne le signaliez, ou que vous le fassiez après ces 96 heures, ces intrus n’en sont plus, sont chez eux, et vous êtes à la rue. C’est légal, donc tout à fait normal, civique et moral, n’est-ce pas ?

        • @ STF
          Exemple typique d’une loi imbécile!

          Mais je n’ai jamais dit que la France était juste et morale! Loin de moi cette idée!

          J’ai dit que les comportements inciviques proscrits sont les seuls à être condamnables en justice.

  • en outre Le Monde révélait hier soir que Ferrand a défendu en tant que député une loi sur les Mutuelles (qui leur était favorable) alors qu’il était rémunéré par les Mutuelles de Bretagne comme conseil, ce qui est un conflit d’intérêts manifeste qui aurait du le tenir à l’écart de cette loi … mais le personnage n’est plus à une casserole près

    • @ henir33
      je ne veux pas le défendre mais un conflit d’intérêt est-il judiciairement répréhensible? C’est la seule question à se poser!

      Tout député est « représentatif » de citoyens et de leurs intérêts. Pas des « citoyens français non identifiés », non la population qui l’a élu!

      Une mutuelle parmi d’autres mutuelles défend-il ses mandants? Si la loi est votée, il en gagne, assurément: good job!

  • @Milrem
    Meme si je peux comprendre votre argument, heureusement que les moeurs évoluent au fil du temps. sinon l’esclavage serait toujours d’actualité. Les temsp sont durs pour le lambda guy, on n’en peut plus de ces politiques qui viennent nous expliquer que la retraite c’est fini, qu’il faut tolérer l’intolérable (le vivre ensemble) alors que eux rien ne change.

  • Je vous trouve bien pressé de vouloir dire que Sarnez terni le gouvernement. Il semble pourtant qu’il y a toutes les traces/preuves nécessaires pour la disculper entièrement. J’espère que les enquêteurs vont travailler vite ! Et si le FN a bien proféré de fausses accusations, il va falloir réfléchir à leur taper dessus bien bien fort.

    • @ Kagou
      Ce qui ne sera pas difficile! Au parlement européen, il est interdit d’avoir un assistant de SA famille: tant mieux! Système contourné par le FN:
      Mr Dupont, député FN européen, prête sa femme comme assistante de Mr Durant
      qui lui, prête sa femme à Mr Dupuis,
      qui lui prête sa femme à Mme Le Pen
      et le tour est joué!
      C’est connu et le parlement étudie le dossier pour voir comment faire condamner cette pratique « anti-éthique ».
      Quand je vous disais que les pratiques européennes sont autrement plus démocratiques que les pratiques françaises!

      Ne sont autorisés à me répondre que ceux qui connaissent le nom et prénom de leur député européen!!! ( :-)))

  • Il faut rigoler avant que le ciel …Savez-vous que Bayrou notre légiste moralisateur était en train d’écrire que toute mise en examen interdisait de se présenter à une élection politique ou à une fonction gouvernementale lorsqu’il a été lui-même mis en examen. On nous a dit ce n’est pas grave, la France éternelle en ayant vu bien d’autres… Mais il a aussi d’autres ennuis en gestation concernant la ministre De Sarnez. Honnête comme il l’est, il lui est interdit de nous parler pour nous éviter d’entendre des bêtises qu’il faudrait rattraper. Mr. Macron le mari de Béatrice lui chercherait un remplaçant à tout hasard…avant que le ciel ne lui tombe sur la tête…Car aussi 2 autres ministres et 6 candidats députés risquent beaucoup d’être empêchés pour cause de moralisation, comme on dit pudiquement. Macron se trouve ainsi contraint de reculer la réalisation de sa première grosse promesse formelle, en renonçant à sortir la loi de moralisation de la vie publique avant le jour de l’élection. Jour où l’invalidation de ces candidats triés avec soin aurait engendré une perte de confiance dans le nouveau gvt.. Dans ces conditions, même s’ils recueillent 100% des voix ils ne seront pas élus pour autant, à condition que la loi moralisation voit le un jour? Voilà une fâcheuse embrouille bien française, qui risque de faire que la trop belle dynamique En marche ne s’écroule du fait d’un casting trop défectueux, malgré toutes les précautions annoncées… Même le gaffeur Hollande n’avait pas fait aussi mal à son tout début, mais les Français n’étaient pas aussi échaudés qu’aujourd’hui…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Pierre Robert.

Dans Bagatelles pour un massacre, un de ses pamphlets maudits, Céline relate sa visite dans un hôpital complètement délabré de la banlieue de Leningrad, guidé par le camarade Touvabienovitch ne cessant de vociférer d’une voix de stentor : « Ici confrère, tout va très bien ! … Tous les malades vont très bien ! Nous sommes tous ici, très bien ! ».

Cette manie de la dissimulation illustrée par les simulacres de Potemkine voulant cacher à Catherine II l’état sinistré des villages de son empire n’est pas propre à l... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Finn Andreen.

Comment la cote de popularité de Macron peut-elle être aussi élevée malgré la gestion calamiteuse et autoritaire de la crise sanitaire ?

En effet, le quotidien Le Figaro annonce que « Le chef de l'État progresse dans toutes les catégories de la population » et que près de la moitié des Français (46 %) a maintenant une bonne opinion de lui, ce qui est bien plus que ses récents prédécesseurs à la même date précédant l’élection.

Cependant, cote de popularité ne signifie pas intention de vote, laquelle se tr... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Denis Dupuy.

Quand en février 2020 je proposais à mes patients un test PCR premier jet, ils ouvraient largement les mires… Une Pécé quoi, docteur ? Aujourd’hui, ils maitrisent et font, à l’occasion, quelques remarques plutôt futées : à mon tour d’écarquiller et d’apprendre.

Soyons clairs : avant cette épidémie covid, l’expérience, à mon sens, n’avait jamais été menée. Même à l’époque sinistre du SIDA, qui nous terrorisait alors qu’on voyait partir, désemparés, de jeunes patients faméliques, seule la population à risque était... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles