Innovation en entreprise : ce que le cocktail franco-allemand pourrait donner

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Innovation en entreprise : ce que le cocktail franco-allemand pourrait donner

Publié le 30 juin 2018
- A +

Par Xavier Fontanet.

Forbes vient de sortir son classement annuel des 100 entreprises les plus innovantes. Sans surprise, 52 américaines, 25 asiatiques, 21 européennes, pas si mal pour l’Europe. Quand on décortique l’Europe, la France place 5 entreprises (Hermès 29e, Dassault Systèmes 48e, Essilor 52e, Sodexo 72e, L’Oréal 94e), le Royaume-Uni 5, le Benelux 6, les autres 6.

Pas si mal pour la France, qui représente 4 % du PIB mondial. Surprise par contre pour l’Allemagne, poumon industriel de l’Europe, seul pays occidental équilibrant ses comptes avec la Chine, qui ne place pas d’entreprise dans ce classement.

N’en tirons pas de conclusion hâtive. Insistons plutôt sur ce que la France et l’Allemagne peuvent s’apporter. Lorsqu’on met ensemble la capacité créative française et la puissance d’exécution des Allemands (comme on l’a fait avec Airbus), le cocktail est détonant. Plus facile à dire qu’à faire !

Créer et bien exécuter

La créativité et la capacité à réaliser sont des talents contradictoires et difficiles à faire coexister : créer, c’est sortir des règles et des sentiers battus, bien exécuter, c’est savoir tenir une ligne avec discipline et rigueur.

Pourtant, faire travailler ensemble ces talents opposés est le secret des grandes réussites. Cette alliance entre la France et l’Allemagne est essentielle pour que l’Europe se fasse et soit forte face aux Américains et aux Asiatiques. Elle demande des efforts réciproques. Les Allemands doivent passer sur nos défauts pour bénéficier de nos qualités. Les Français doivent comprendre que les discours ne suffisent pas et qu’ils ne seront crédibles auprès des Allemands que lorsqu’ils seront passés par la case réforme et quand leurs comptes publics seront présentables.

Les Français sont capables de grandes choses, mais il leur faut de grands desseins. S’ils comprennent que leur propre réforme est une pierre angulaire de la construction européenne et que celle-ci peut peser sur le monde, il est alors possible qu’ils s’y mettent enfin !

Sur le web

Voir les commentaires (3)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (3)
  • Au commemcenent d’Airbus, il y avait Eurocopter société 2/3 française et 1/3 allemande et qui est aujourd’hui Airbus helicopters. Un grand succés !!!

  • Article très instructif et surtout bien documenté . Dommage que trop de médias fassent du suivisme au lieu de faire leur métier d’ investigation et d’information .

  • si déjà on fichait la paix à ceux qui entreprennent en France, puis on laissait leur argent à ceux qui en gagnent…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Lipton Matthews. Un article du Mises Institute.

Les cercles politiques se lamentent de voir s'éloigner les vagues d'innovation. L'éminent économiste Robert Gordon affirme que l'époque des innovations transformatrices est révolue. Comme Peter Thiel, il est déçu par la nature incrémentale des inventions modernes. La thèse du déclin repose sur l'hypothèse que les innovations révolutionnaires comme la machine à vapeur, l'électricité et le téléphone deviennent excessivement rares. Il a été assez facile de trouver des preuves de cette ob... Poursuivre la lecture

Par Claude Sicard.

Avec la crise du Covid-19, la France et ses gouvernants ont découvert que notre pays était très fortement désindustrialisé, et ils ont pu en mesurer concrètement les graves inconvénients. Il a fallu importer pour plus de 6 milliards d'euros de masques de protection et les services de réanimation ont manqué de respirateurs artificiels car les fabricants étrangers complètement débordés ne pouvaient pas les approvisionner : l’Allemagne en compte deux et la Suisse un qui est très réputé, mais la France, aucun. La populat... Poursuivre la lecture

Par Michel Gay.

Les prix de vente aux particuliers du gaz et de l’électricité vont s’envoler dans les pays de l’Union européenne (UE). En France, la hausse de 12,6 % des tarifs réglementés de vente de gaz naturel (TRVG) au 1er octobre 2021 concerne environ trois millions de « consommateurs résidentiels ».

Le gaz avait déjà augmenté en 2021 de 8,7 % au 1er septembre, de plus de 5 % en août, et près de 10 % en juillet. Ces hausses successives sont une des conséquences néfastes de la folle politique énergétique verte de l’UE. Elles... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles