Sophismes économiques de Frédéric Bastiat en audiolivre

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Sophismes économiques de Frédéric Bastiat en audiolivre

Publié le 31 décembre 2018
- A +

Par Benoît Malbranque.

Par manque de temps, nombre d’entre nous ne peuvent pas lire autant qu’ils le voudraient. Heureusement, l’audiolivre permet aujourd’hui de rendre plaisants et productifs les moments passés dans les transports en commun ou, pire, coincé en voiture dans les embouteillages. Mais si vous pouviez déjà trouver à écouter du Bastiat en anglais, en espagnol, en portugais et même en polonais (!), aucun éditeur n’avait à ce jour produit une version audiolivre en français d’un seul livre libéral.

L’Institut Coppet comble aujourd’hui ce manque en commençant la publication d’une version audiolivre des Sophismes économiques de Frédéric Bastiat[1. Afin de continuer à vous proposer des contenus gratuitement, comme cette édition audiolivre des Sophismes économiques de Frédéric Bastiat, l’Institut Coppet sollicite votre générosité. Voir les modalités en cliquant sur le lien en bas de page.].

Sophismes économiques, par Frédéric Bastiat, première série — Introduction 
(Fichier mp3 ; 7 min 08 s. ; 10,3 Mo)

Sophismes économiques, par Frédéric Bastiat, première série
01 – Abondance, disette

(Fichier mp3 ; 18 min 54 s. ; 27,3 Mo)

Sophismes économiques, par Frédéric Bastiat, première série
02 – Obstacle, cause

(Fichier mp3 ; 7 min 37 s. ; 8,7 Mo)

Sophismes économiques, par Frédéric Bastiat, première série
03 – Effort, résultat

(Fichier mp3 ; 17 min 22 s. ; 18,5 Mo)

L’enregistrement a été réalisé par Philippe Seigneur pour l’Institut Coppet. Un nouveau chapitre sera publié chaque vendredi.

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Belle initiative, surtout que F.Bastiat est très peu connu en France dans les milieux non-libéraux.
    Je pense que cela est très bien pour les plus jeunes, dans la mesure où F.Bastiat ne formate pas les esprits mais les ouvre.

    Tous mes vœux pour la future année à l’institut et à son président.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Michel Faure.

Les libéraux n’ont jamais été vraiment écoutés en France. Aujourd’hui, avec la crise de la Covid-19, ils sont inaudibles et certains s’en réjouissent.

Nous sommes entrés, nous dit-on avec délice, dans « un moment keynésien », comme s’il s’agissait d’une nouveauté alors que ce moment dure depuis six décennies. On fête aussi déjà la fin du libéralisme, comme si nous laissions derrière nous une longue et calamiteuse période d’un État modeste et régalien.

Mais c’est l’étatisme qui règne en France, pas le lib... Poursuivre la lecture

Par Damien Theillier.

L’un des événements qui marqua à tout jamais Frédéric Bastiat, fut sa rencontre avec l'industriel et économiste anglais Richard Cobden (1804-1865), qui défendait le libre-échange et contribua à l'abolition des lois protectionnistes en Grande-Bretagne (1848-1851).

Par ailleurs, on ne le sait pas, mais Karl Marx fut un lecteur de Frédéric Bastiat. Il reprocha à Bastiat son manque de scientificité (postface de la deuxième édition du Capital). En réalité Bastiat refusait de penser l’économie sur le modè... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Sabine Lula.

Lorsqu’on arrive dans un Institut d’Études Politiques, il est normal de se trouver confronté aux sciences politiques sous toutes leurs formes. Que ce soit par les cours, des rencontres avec des politiciens, des conférences, ou plus simplement par la culture générale ou un engagement militant très actif, on se doit dans un tel milieu d’acquérir une conscience – ou a minima une connaissance – de la vie politique française.

Or l’on peut observer que pour l’écrasante majorité de la population, la politique se défini... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles