[Images sensibles] Les blindés foncent dans la foule des manifestants anti Maduro

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

[Images sensibles] Les blindés foncent dans la foule des manifestants anti Maduro

Publié le 30 avril 2019
- A +

La situation au Venezuela devient de plus en plus tendue, avec une répression féroce par le régime socialiste de Nicolas Maduro contre les opposants menés par Juan Guaido.

Aujourd’hui, le principal opposant a lancé son « Opération Liberté » pour forcer au départ le président venezuelien largement contesté. Juan Guaido est considéré comme le président légitime du Venezuela par la majorité des démocraties. Nicolas Maduro reste soutenu par la Chine, la Russie, la Syrie et la Corée du Nord.

Des images choquantes circulent sur les réseaux sociaux, notamment une vidéo montrant des blindés qui foncent dans la foule :

Près de 30 ans après les manifestations de la place Tian’An Men à Pékin,  ces images de Caracas font le tour du monde à l’heure actuelle. Au moins une personne restait au sol après le passage du blindé, blessée ou morte.

Pendant ce temps, la France Insoumise continue de soutenir le régime malgré les violences.

 

Pour mieux comprendre la situation actuelle au Venezuela, Contrepoints vous propose un dossier spécial ainsi qu’un article de synthèse sur le bilan du chavisme et de Nicolas Maduro.

Voir les commentaires (12)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (12)
  • Ceci rappelle Tien An Men.

    Même collectivisme socialiste, même réaction sanguinaire, même corruption scandaleuse, même brutalité innommable.

  • Pour rester au pouvoir, un socialiste utilisera tous les moyens, ç commencer par les plus répugnants. Avec le soutien de gens répugnants comme Mélenchiasse ou Hautain.

  • Ce sont surrement des agents de la CIA qui conduisaient les blindés, c’est évident.

    Impossible que cela arrive dans un régime socialiste paradisiaque.

  • claude henry de chasne
    1 mai 2019 at 3 h 19 min

    Le socialisme conduit à la privation de la liberté. Corollaire de cette constatation la violence ou le goulag.
    Nos communistes français sont des nantis qui nient les évidences pour être élus par des gens limites.. Rien d’autre que des bobos embougeoises
    Qui n’ont pas compris tout ce qu’ils ont lu

  • L’attitude n’est pas très clairement assassine, mais ça a passé près. Clémentine Autain, quelle horreur que cette harpie. Jolie, mais très laide de coeur.

  • Communisme et socialisme, c’est l’échec assuré, on est d’accord. Mais restons circonspects sur le Venezuela. Je pense que les Etats unis ont bien aidé le pays à s’enfoncer, et leur hâte à apporter la démocratie dans un pays gorgé de pétrole me rappelle quelque chose…Rappelons nous des désinformations sur l’Irak, la Libye, la Syrie (bien que la désinformation existe aussi de l’autre bord bien sûr).

    • @affreuxjojo une branche de ma famille s’est établie au Venezuela au 19e , y a prospéré, le socialisme a eu la bas comme ici les même effets : ruine et désolation après avoir gagné les votes des gogos avec des promesses de lendemains qui chantent. Ma famille en est partie bien sûr. Croyez moi les US n’y sont pour rien. Le socialisme n’a besoin que de lui même pour ruiner un pays .

  • des blindés face aux manifestants ?
    c’est pas en France qu’on verrait ça 🙂

  • דוב קרבי dov kravi
    1 mai 2019 at 13 h 28 min

    Les insoumis en peau de lapin soutiennent un régime de pourriture absolue. Et en plus, ils en sont fiers. Ça en dit long sur leur morale en politique.

    • @dov +1 pas seulement en politique : leur morale tout court . Leur objectif : ruiner les « riches » (un riche étant qqn qui a plus qu’eux surtout si le « riche » a travaillé honnêtement pour) . La ruine du pays leur importe peu pourvu que cet objectif soit atteint.

  • La petite bête
    1 mai 2019 at 14 h 45 min

    Il faut se méfier des manipulations médiatiques, qui éventuellement exploitent notre détestation du socialisme. Cela ne vaut pas un blanc seing pour certains gouvernements, mais les »regime change » à la manière anglo-saxonne font peu de cas des peuples et de leur autodétermination.
    Si certains ont du courage, ils peuvent lire « the Pentagone’s new map », programme géostratégique états-unien pour ce siècle

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Emmanuel Martin.

Il y a tout juste cent ans Lénine initiait une « Nouvelle Politique Économique », après quelque trois ou quatre années de catastrophe collectiviste suite à la Révolution rouge en Russie. Il s’agissait d’éviter l’écroulement de la nouvelle Union soviétique, en acceptant un compromis : la réintroduction très partielle de la propriété privée et du commerce. Ces mesures, ainsi que le marché noir, mais évidemment aussi une effroyable et impitoyable répression permettra de faire tenir le système durant près de soixante-d... Poursuivre la lecture

Par Laurent Sailly.

En septembre 2019, face à la détérioration de la situation politique au Venezuela, le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies a confié à Marta Valiñas, juriste spécialisée dans les questions relatives à la justice internationale, la mission de faire la lumière sur les accusations portées par l’opposition vénézuélienne à l’encontre de Caracas, et ce depuis la mort de Hugo Chavez en 2013.

Un précédent rapport rédigé par des experts mandatés par l’Organisation des États américains avait déjà porté de lou... Poursuivre la lecture

Par Julio Araujo.

L'Amérique latine, l'épicentre le plus récent de la crise du coronavirus, a été le dernier continent à être touché par la pandémie. Ses conséquences sont toujours aussi graves et, dans certains pays, il n'y a aucun espoir que la situation s'améliore bientôt.

Ce scénario, qui appelle à la centralisation des ressources et donne trop de pouvoir aux institutions fédérales, a permis aux gouvernements de renforcer leur discours autoritaire et de prendre des mesures discutables dans la gestion de la crise. En de nombr... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles