Laurent Alexandre sur Sud Radio : Le discours apocalyptique est irresponsable !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Laurent Alexandre sur Sud Radio : Le discours apocalyptique est irresponsable !

Publié le 30 juin 2019
- A +

Par la rédaction de Contrepoints.

Laurent Alexandre était cette semaine l’invité d’André Bercoff sur Sud Radio pour la sortie de son dernier livre. Interrogé sur la canicule et sur les annonces de catastrophe imminente se chiffrant en milliards de morts, Laurent Alexandre ne mâche pas ses mots sur le sujet :

« L’écologie raisonnable, la scientifique, est morte. Elle a été remplacée par la collapsologie apocalyptique. Quand on dit qu’il y aura moins de 4 milliards de morts dans les années qui viennent, on est un salaud, une ordure. On est un climato-négationniste, pour faire référence à la Shoah ! (…)

Fred Vargas fait un immense succès en librairie et elle l’a expliqué à France Info (…) qu’il est certain qu’à 1,5 degré supplémentaire de réchauffement, il y aura 4 milliards de morts : c’est certain ! Et si on monte à 2 degrés, il y aura 6 milliards de morts certaines sur Terre. On est 7,5 milliards, donc on est sur un discours totalement délirant. Yves Cochet, qui est parti se réfugier à la campagne et qui a acheté une forêt pour vivre en ermite comme un survivaliste, explique qu’il y a 50 % de chances qu’il n’y ait plus d’humanité, qu’il n’y ait plus d’Homme sur Terre en 2050. Et d’ailleurs il prône que nous arrêtions de faire des enfants, dans Le Nouvel Observateur, pour laisser la place aux migrants.

On est sur un discours qui est illibéral. On nous propose en réalité une dictature verte, un discours malthusien. Aurélien Barrau propose la décroissance, il a proposé d’interdire la 5G, au moment où la Chine est en train de nous écrabouiller sur le plan technologique… ce serait la promesse d’un déclin et d’une vassalisation technologique. Un discours malthusien, ethnomasochiste, illibéral.

C’est en réalité le remplacement de l’utopie stalinienne. C’est la nouvelle religion. Mais souvenez-vous, quand on n’était pas stalinien en 1950, comme Raymond Aron, Jean-Paul Sartre vous traitait de chien. Et personne n’osait défendre Aron. Dire que Staline c’était pas bien (…) conduisait à un autodafé médiatique.

Aujourd’hui la question climatique est une vraie question. Moi qui ne suis pas climato-sceptique et qui suis plutôt vert, me faire traiter de climato-négationniste parce que je dis qu’il n’y aura pas 4 milliards de morts dans les années qui viennent, de façon certaine, et qu’il y a des solutions, que tout ne va pas mal… Je rappelle qu’en Afrique l’espérance de vie a doublé en très peu d’années (…) Porter une vision apocalyptique du monde de 2019, en réalité, est lié à l’agenda révolutionnaire de gens qui ne sont pas raisonnables.

Et je pose la question : […] pourquoi les collapsologues favorisent-ils autant la Chine ? Pourquoi déstabilisent-ils autant l’Europe ? Pourquoi conduisent-ils au suicide géopolitique de l’Europe ? Et à la mise sous Prozac de nos enfants ?

Parce que, le résultat, c’est qu’on voit nos enfants paniqués (…) Je suis traumatisé en tant que chirurgien, que des ados viennent me voir pour savoir comment on peut se faire stériliser (…)

Au moment de l’effondrement démographique, hors immigration, de l’Europe, l’urgence n’est pas que nos gamins se fassent stériliser, se flinguent ou se mettent sous Prozac. Mais que nos gamins soient offensifs, participent à ce monde qui est vertigineux mais passionnant. Qu’ils fassent des gosses et qu’ils ne soient pas désespérés. On est en train de faire des malades (…)

Ce discours est profondément anxiogène, il est irresponsable. »

Voir les commentaires (84)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (84)
  • C’est une bouffée d’air frais dans cet ambiance étouffante et suicidaire.
    Merci monsieur Alexandre.

    • Pour que cette bouffée d’air devienne un doux zéphir, il ne faut pas se contenter de se lamenter devant la bêtise des Kmers verts . Il y a de nombreux sites d’information basés sur la science, il faut les faire connaitre . Wikiberal explose le soi-disant consensus et publie une liste de 31000 scientifiques qui s’opposent à toute cette fumisterie, si vos gamins ont la frousse c’est parce qu’on leur ment, ce n’est pas parce qu’ils sont idiots et rien ne vous empeche d’essayer de leur faire voir la réalité . De toute façon ce seront eux les principales victimes de ces salo pards . Il y a de nombreux liens dans le wiki

    • En quoi ?
      D’un côté des collapsologues délirants, de l’autre des négationnistes.
      Sur la démographie, il suffit de ne pas encourager les naissances par des politiques familiales expansionnistes. (Alloc, primes sur salaires et retraites…), comme c’est le cas aujourd’hui en France, c’est irresponsable. Il ne s’agit pas non plus d’accueillir le trop plein d’autres pays, ça les déresponsabilise.

      Après la démographie se régulera toute seule : une natalité forte ne fait qu’accroître les tensions sur le foncier, sur l’éducation, sur le travail, c’est un coût pour les familles, elles se responsabiliseront, mieux vaut en faire peu mais bien.

      • La démographie n’est pas un problème, elle se régulera en Afrique dès que le niveau de vie s’améliorera, comme cela a toujours été le cas partout . En Europe elle est trop faible, voyez les pb de l’Allemagne et d’autres d’ailleurs . Les tensins sur le travail, le foncier, l’éducation sont le résultat d’un état obése qui ne veut pas maigrir et détourne à son profit une partie tropimportante des richesses produites par la société civile . Vaste sujet qui ne se résoudra pas par des discutions de café-du-commerce mais par une prise de conscience que les mesures à prendre ne le seront pas par les clowns actuels qui pensent plus à protéger leur caste et leur position qu’à régler les problèmes

        • Elle est faible dans un pays qui carbure au communisme.

          C’est ça le paradoxe : les collectivités chiale t qu’il y a trop de monde sur terre et braillent quand il n’y a plus personne pour payer les retraites.

          • La contradiction est énorme.

          • Le Ponzi des retraites peut être réglé autrement qu’en jouant sur la démographie . De même d’ailleurs que la sécu qui devrait être laissée au choix des cotisants, avec un garde-fou pour les accidents de la vie toujours possibles

        • Il n’y a aucun problème en Allemagne. C’est en France les problèmes.

      • En asie, qui est en forte croissance économique, on est passé en 35 as de 4,3 à 1,6 enfants par famille dans pratiquement tous les pays ! Vérifiez ! C’est la croissance &économique qui fait la décroissance démographique. Le monde descendra d’au moins 2 milliards d’habitants d’ici la fin de ce siècle, naturellement, et ça deviendra un vrai problème ! Et notre autre problème, c’est l’immigration : on l’accepte bon gré, mal gré car les français ne font plus d’enfants et il y a plein de tâches qu’il faut bien remplir ! Vous préférez quoi ? Moi, je dis, faites des enfants, plein d’enfants : la France est un pays quasi désert par rapport à ses capacités !
        En outre, je suis convaincu qu’on trouvera plein de solutions à tous les problèmes, comme on a toujours fait !

        • La France est un pays avec 3 millions de chômeurs et le double de précaires. Quand tout le monde sera occupé vous songerez à augmenter votre démographie, par immigration ou fécondité.

  • D’ autant plus irresponsable qu’ il engendre des comportements excessifs dans le sens opposé de ce qu’ il prône.

  • ce qui me rassure , si je puis dire , c’est qu’il y a quand même de plus en plus de gens qui commencent à se poser des questions sur cette dictature verte qui se met en place ; à force de matraquer les gens 24 heure sur 24 avec leur réchauffement climatique , des soupçons commencent à voir le jour ;

    • « Tout cela me rappelle le prophète Philippulus de L’Étoile mystérieuse que connaissent bien tous les tintinophiles : « Je suis Philippulus le Prophète. Et je vous annonce que des jours de terreur vont venir ! La fin du monde est proche ! Tout le monde va périr ! Et les Survivants mourront de faim et de froid ! Et ils auront la peste, la rougeole et le choléra ! ». Bien sur, cette canicule n’a rien pour m’emballer, mais pour un rationaliste, c’est la conséquence d’un gros anticyclone coincé sur l’Europe de l’Ouest et qui nous envoie l’air chaud du Sahara – rien de bien mystérieux. … Ce qui m’effare le plus, c’est qu’alors qu’on nous bassine journellement avec l’isolation de notre domicile, qu’on condamne les passoires thermiques, on s’aperçoive que les écoles ne permettent plus d’accueillir décemment les enfants, qu’il faut les renvoyer chez eux, repousser les examens… La France, qui se dit un pays moderne, est paralysée quand il y a dix centimètres de neige, quand il fait trop chaud, qu’il y a des orages. La SNCF en est à demander aux « usagers » de repousser leur voyage, ne pouvant garantir le fonctionnement des trains. On se demande comment on arrive à vivre au Canada, en Sibérie ou en Arabie. Avant de se préoccuper de la transition énergétique, on ferait mieux de remettre à niveau nos infrastructures, administrations, écoles, ponts, voies ferrées. Évidemment, c’est moins motivant que la COP21 et les accords de Paris que personne ne respecte, sauf la France, et encore… » (François Jourdier – Boulevard Voltaire du 29/06/2019). C’est net, c’est clair ! La présente canicule est instrumentalisé par les faux écolos mais vrais dictateurs mégalomanes !

  • jacques lemiere
    30 juin 2019 at 7 h 31 min

    mais bon sang c’est quoi un climato-sceptique? sinon une personne qu’on veut faire taire.

    « moi qui suis plutôt vert » là encore, qu’il m’explique ça..
    pour moi ça signifie qu’il a avalé le concept idiot de « protection de la nature »..

    essayer donc de définir clairement l’ecologie politique , et si vous ne pouvez pas le faire évitez d’utiliser le concept.
    sauf si vous voulez polémiquer et invectiver..

    • jacques lemiere
      30 juin 2019 at 7 h 38 min

      au moins quand on se fait traiter de na zi, on peut se référer à deux ou trois choses..
      oui moi je suis comme hilter ..j’aime les chiens.. tel autre le sera car il a de la moustache…

      en face de climato-sceptique , quoi mettre sinon climato-croyant!!!

      • claude henry de chasne
        30 juin 2019 at 7 h 54 min

        moi je vis a la campagne , en pleine nature.. l’été il y fait chaud et l’hiver assez froid..je gère
        il n’y a aucune pollution ici, je me chauffe au bois (renouvelable)
        j’ai un potager , un verger , une poule, et une jument.
        Je suis donc un écologiste PRATIQUANT , au contraire de bobos presse boutons qui se tassent dans les villes, l »iPhone a la main..
        hé bien les escroc-logistes me font braire, les millénaristes sont les nouveaux bolcheviques et je les em…

        Il est manifeste que ces gens là sont instrumentalisés pour pomper de la taxe a tout prix ( et le pouvoir et les médias leur soufflent dans le cul pour qu’ils aient l’air d’un autobus pour nous taxer, c’est tout le sens de la manip)

        mais personne de sensé ne tombe dans ce piège , sinon la liste ecolo aurait fait 40%..
        toute cette embrouille vient de la gauche, une fois la gauche éjectée et macron avec , les choses redeviendront normales

        • Bravo ça donne envie de vivre avec vous (ou comme vous, n’exagérons rien).

        • « les choses redeviendront normales »

          Tout ce que vous voulez, mais pas « normal », on a déjà donné avec le résultat qu’on sait.

          • claude henry de chasne
            30 juin 2019 at 17 h 21 min

            c’est vrai que le mot porte a confusion.?..
            disons qu’on suivra les évolutions en fonction des efforts réalisés par les autres , sachant que la france y est pour 1% des Emissions globales si tant est que ces émissions y soient pour quelque chose

            Paris par exemple a toujours été un cloaque .. depuis le début et a toutes les époques pour des raisons diverses, c’est meme pour çà que louis XIV a fait construire a Versailles..
            La solution ? déconcentrer les villes , avec internet c’est possible..
            et arrêter la centralisation a paris

        • jacques lemiere
          30 juin 2019 at 18 h 16 min

          mais arrêtez de considérer le fait d’etre écolo comme une chose positive!!!

          c’est incroyable ça..

      • en face de climato-sceptique , quoi mettre sinon climato-naze ❓

    • « Qu’il a avalé le concept idiot de la protection de la nature »
      Un tel jugement est d’une extravagance qu’il est difficile d’imaginer qu’un individu lucide et pragmatique puisse le prononcer. Que vous ne soyez pas un scientifique, un zoologiste , un biochimiste, soit! Mais votre assertion fait de vous une entité vivante qui considère ne pas appartenir à l’écosystème planétaire, et que défendre les grands équilibres biologiques est une aberration. Bravo ! Prenez une option pour aller vivre sur Mars.
      Bon voyage, tout de même.

  • Surtout que dans l’histoire, les périodes chaudes ont toujours été favorables à l’humanité, on les appelait d’ailleurs « optimum », comme l’optimum médiéval. Ce sont au contraire les périodes froides qui furent néfastes, mauvaises récoltes, famines…

    • Les caissières hier au supermarché discutaient entre elles de leurs destinations de vacances. Toutes dans des pays à plus de 2 degrés de plus qu’ici, sans exception.

  • Tout le monde est d’accord pour faire baisser la pollution, il n’y a pas « d’obscurantisme ». Il y a assez de littérature dessus depuis 15 ans, pour ne plus se demander s’il est vrai (ou éventuellement pas), que Gardanne stérilise la cote de Sète à Toulon, que trop de bébés naissent sans main dans des lieux ou l’on traite les cultures … etc. et l’on continue (lire ci-dessous). Peut on enfin parler de « POLLUTION » au lieu de se cacher derrière le réchauffement climatique du système solaire, toutefois moindre que celui vécu au moyen age, selon certaines recherchent, mais néanmoins effrayant. Oui, il n’y a pas à etre anxieux, juste à faire baisser la pollution (pour de vrais).
    :
    Eloge des sols : Par Claire Chenu.
     » Réduire la consommation de fertilisants azotés de synthèses qui demande,
    consomme beaucoup d’énergie fossile pour la fabrication de ces engrais azotés et
    qui se traduit par des émissions de N2O, oxyde nitreux qui est un puissant gaz à effet de serre.  »
    de : 26 50 à 27 04 : https://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser/tout-va-tres-vite-une-annee-dacceleration-25-eloge-des-sols

    • @zami « juste à faire baisser la pollution » et vous vous y prenez comment ? sauf à aller envahir la Chine, les US et l’Afrique (à population en croissance exponentielle) …. c’est beau ce genre d’affirmation qui ne coûte pas cher et met en valeur dans un cocktail mondain.

      • Voilà un exemple parfait de ce qu’il ne faut pas faire : une réaction allergique qui n’a pour objectif que de faire beau au milieu des écolos de salon (excusez ma virulence, elle est à portée pédagogique).
        Personne ne veut polluer. Les montagnes de déchets que nous déversons n’importe où m’exaspèrent autant qu’un écolo de foire. C’est d’ailleurs pour ça que la propagande verte fonctionne aussi bien.
        La vraie réponse est que seuls les gens riches se préoccupent d’écologie, les pauvres ont autre chose à faire. Seule la croissance économique et l’élévation généralisée du niveau de vie amènent les gens à se préoccuper d’écologie, à constater qu’il y moyen de faire mieux que ce que nous faisons et à rechercher des solutions.
        Car il y en a mais ce ne sont certainement pas les délires que nous imposent petit à petit une alliance redoutable de fanatiques et de profiteurs.

        • « La vraie réponse est que seuls les gens riches se préoccupent d’écologie, »
          Autrement dit, l’écologie est un caprice d’enfant gâté qui a oublié ce qu’est la faim. Ça soulage de le dire.

          • Non, les pauvres aussi mais au lieu de le clamer ils le mettent en pratique à l’exemple de @claude henry de chasne (cf plus haut).

            • claude henry de chasne
              30 juin 2019 at 17 h 23 min

              sauf que en fait je suis loin d’être pauvre, mais les villes ne m’intéressent pas on y vit connement le portefeuille a la main

              • C’est un luxe suprême de vivre comme un pauvre quand on n’est pas pauvre.

                • claude henry de chasne
                  30 juin 2019 at 22 h 35 min

                  en effet , c’est que je suis riche de tous les besoins que je n’ai pas..
                  et quand je vois les problèmes des très riches merci bien

          • Ce n’est pas ce que je voulais écrire. Mais en bon adepte de Maslow, je soutiens qu’il faut avoir le ventre plein pour se préoccuper d’autre chose que de le remplir. L’écologie n’est donc pas un loisir d’enfant gâté mais une préoccupation de ceux qui ont déjà satisfait pas mal de leurs autres besoins. Du moins en général, toute théorie en sciences humaines supposant nombre d’exceptions.

            • @Synge
              Bonsoir,
              Quand on a faim, on est en mode survie, on est en situation précaire, instable ; on a du mal à entendre les recommandations de ceux qui ont le ventre plein, qui ont un abri plus conséquent que le nôtre, des capacités à se mouvoir différentes (voitures neuves tous les ans ou pas loin, chauffeurs, transports en commun en bas du hall sécurisé d’immeuble de grand standing, etc..) et qui nous expliquent comment nous devons faire avec moins. Des fois, ça coince.
              Dans une moindre importance que la faim, quand on croise les doigts pour que la voiture de seconde, troisième ou de quatrième main démarre le matin, qu’on puisse rouler jusqu’à la paye même coincé dans le trafic, qu’on espère que le carburant nécessaire n’augmente pas trop quand ça devient financièrement tendu, et qu’on ne se fasse pas attraper par la boîte à sous, on est toujours en situation précaire, de survie donc. Et là, la clique de gars dont on finance toutes les dépenses, nous expliquent qu’on roule trop vite, qu’on pollue trop dans nos voitures hors d’âge, que ces voitures hors d’âge doivent partir au recyclage, et que pour sauver la planète, ou plutôt pour que eux le fassent et s’en congratulent, nous devons lâcher encore plus de sous.

    • « Le principal objectif doit être de réduire nos émissions… »
      Que France-Culture commence !
      Et déjà, quand on parle d’oxyde nitreux et de N2O là où un scientifique normal dit dioxyde d’azote et NO2, il y a un doute dès le départ sur le choix entre la volonté d’informer et celle d’influencer…

    • Gardanne stérilise la cote de Sète à Toulon,

      on se demande ce qu’ils pêchent en baie de Marseille, non?

      trop de bébés naissent sans main dans des lieux ou l’on traite les cultures

      dingue hein, du jamais vu non?
      heu, dans ma classe ,et c’est pas jeune il y avait un gamin à qui il manquait l’avant bras , de naissance,
      par contre il y avait aussi quelques gosses en chaise roulante, du fait de la polio…

      Réduire la consommation de fertilisants azotés de synthèses

      c’est un peu plus compliqué voyez-vous, car la plante, carencée en nitrate va pomper l’azote de l’air pour synthétiser l’ammoniac , avec les mêmes effets,
      mais si on parle des nitrates, les normes imposées, à grand frais, n’ont aucun fondement scientifique,juste un princioe de précaution avant l’heure, qui est resté un totem pour la secte, et qu’il est devenu impossible de rediscuter.
      C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle il faut s’opposer avec la plus grande fermeté à l’inscription du mot climat dans la constitution

    • Vous préferez sans doute le roténone de l’agri-bio qui est un parkinsonien, ou le cuivre qui est, comme chacun sait une petite merveille pour la santé, sans compter l’E-coli qui a déjà envoyé à l’hosto ou à la morgue plus de gens que toute l’agriculture non bio en 20 ans

      • ou, bien entendu, ce bon vieux fumier dont on ne sait pas ce qu’il contient le plus, des nitrates, des bactéries ou des microbes …

  • En fait cette idéologie de l’écologisme est pire qu’une dictature verte : c’est un totalitarisme radical, qui veut contrôler les citoyens, les conditionner au moyen d’une propagande permanente, les effrayer avec des prophéties de plus en plus cataclysmiques, réprimer durement toute liberté de penser et de s’exprimer autrement, sauf si l’on est en conformité avec la Sainte Parole de l’Eglise de l’Ecologisme, leur interdire de se déplacer, sauf à pied, à vélo, à la voile et en char à bœufs, leur imposer un mode de vie régressif et restreindre drastiquement leur espace de liberté.

    • Et encore, le char à boeufs, les bestiolent rotent le méthane diabolique.., donc. À pied, vous avez l’usure des satanées semelle : ce sera donc en sabots de bois.

  • Bravo Mr Alexandre ! Je tiens ce même discours à longueur de journées, surtout aux jeunes, effectivement paniqués .

  • Merci Monsieur.
    Mais comment lutter contre la nouvelle religion « écolo » qui comme le nazisme et le communisme ont mis à mal le monde alors que les gouvernants et même le pape se prosternent devant une marionnette suédoise qui n’a pas hélas le nez qui s’allonge lorsqu’elle profère des dogmes mortifères pour notre civilisation?

  • La théorie du CO2 anthropique risque en cas de modification naturelle du climat auquel nous ne pouvons certainement rien, de passer à côté d’autres mesures scientifiques réellement adaptées. Pour ma part, je fais confiance au génie humain, à son esprit d’innovation pour nous permettre de nous adapter, le cas échéant, à cette situation. Mais est-ce que nos gouvernants politiques n’auraient pas de « génie »? Dès lors, employons Greta Thunberg à la présidence européenne puisque le poste est à pourvoir.

    •  » Pour ma part, je fais confiance au génie humain, à son esprit d’innovation pour nous permettre de nous adapter, » Hélas bien mis à mal par le dénigrement officiel de la vraie science, remplacée par la fausse des escrologistes.

    • Le génie de nos « dirigeants » ce sont des dépenses monstrueuses sur une voie sans issue à fond de 6ème !

  • dernière idée de jadot ; pour limiter la pollution , ce monsieur propose un congé canicule…..lequel existe déjà en France puisque 4000 écoles ont fermé car incapable d’assurer aux élèves des classes climatisées …..à quand le congé contre le froid ? contre le vent ?

    • Jadot est fou mais cohérent: il ne va tout de même pas demander d’équiper les milliers d’écoles du pays en système de climatisation ! Lui, il sait bien que ses éoliennes de m… sont bien incapables de fournir l’énergie nécessaire …

      • Jadot est un coco, depuis quand la réalité arrête ce genre de zozos décérébrés? Ces gens là passe leur vie à promettre la lune en oubliant de dire qu’ils vont payer l’échelle avec ton pognon . Tu ne vas pas leur reprocher de ne pas pouvoir en acheter une plus longue, l’ingratitude a quand même des limites non?

  • la vie oscille, tel un pendule entre la souffrance et l’ennui, l’humanité oscille, tel un pendule, entre l’abrutissement et la médiocrité (seulement en ses grands jours)….

  • Je vous propose une courte audition (1 mn 40) de Greta Thunberg au Parlement européen du 17-04-2019 ://www.youtube.com/watch?v=kd8NyuBiDWY.
    Quand va t-on arrêter ces manifestations d’enfants et les remplacer par des débats télévisés avec de réels experts capables de nous renseigner objectivement et respectueusement de l’avancée de leurs travaux et des doutes et hypothèses auxquels ils sont confrontés. Cette doxa est insupportable. Le Président le République a une très lourde responsabilité sur la question après avoir reçu Greta Thunberg à l’Elysées en janvier 2019, il est caution et nous devrions nous rallier sans demander à en savoir plus, les Gillets jaunes ont été traités différemment avec un Grand Débat national alors qu’ils ne représentaient que 0.05 % de la population, peut-être sommes nous très nombreux à être interrogatifs ? Vu le pourcentage obtenu par les écologistes-climatiques aux élections européennes,sont-ce les variables d’ajustement électorales qui permettent de conserver le pouvoir plutôt que le réalisme nécessaire pour guider la France vers le futur. Si c’est le futur de la « poêle à frire » j’y suis à 100% opposé et je le fais savoir dans la limite de mes moyens n’étant pas scientifique. Je veux, j’exige un Grand débat national sur le sujet et surtout sans le photographe de service et la nouvelle recrue d’Oxfam pour la France et leurs semblables sans connaissances.
    C’est le nouveau J’ACCUSE en j’exige un DÉBAT NATIONAL TRANSPARENT SUR LE CLIMAT sans être ZOLA. Si vous êtes d’accord avec moi, merci de relayer autant que possible cette nécessaire transparence auprès de nos élus à tous les niveaux et de la population nous entourant, pour obtenir ce grand débat utile.

    • « j’exige un DÉBAT NATIONAL TRANSPARENT SUR LE CLIMAT ».
      Euh, vous avez déjà vu sortir quelque chose de cohérent d’un « grand débat national »? Moi non.
      La seule solution serait la réhabilitation de la vraie science, mise à mal par la mise au pinacle de faux scientifiques mais vrais gourous. La tâche sera insurmontable, car la vraie science coûte beaucoup et ne rapporte rien aux politiques dans l’immédiat. Exactement l’inverse des gourous, enfants chéris de la propagande officielle.
      Malraux avait prédit un XXIème siècle religieux, mais nous avons droit seulement à celui des sectes, dont l’écologisme est l’exemple le plus envahissant.

      • Il reste encore 80 ans aux XXIe siècle. Au XXe siècle, les certitudes de la période 1900-1920 paraissaient incroyablement dépassées en 1990. Il faut laisser le temps au temps de faire son œuvre.

      • Le précédent « grand débat national » était un « grand monologue national »!

  • Je ne suis pas complotiste mais quand on tire sur les fils, tous les fils : écologie, véganisme, gauche et extrême gauche, migrants non souhaités, médias, associations pro islam, anti raciste, pro ceci, pro cela, bien pensance, bref, tout ce qui fiche le binz et entraine notre société Occidentale par le bas, on tombe sur une certain nombre d’organisations qui financent de multiples associations et ONG chargées d’entrainer panique, chaos, désorganisation comme de faire venir des migrants sans fin et sans fin.
    Et quand on remonte le fil de ces organisations pour comprendre de quoi elles dépendent, sur quoi on tombe ?
    Sur des filiales de l’Open Society…. C’est à dire sur Georges Soros.
    Encore une fois, je ne suis pas complotiste, mais je finis par me dire « Que veux Georges Soros ? et Pourquoi ? »
    Déstabiliser l’Europe pour en devenir le maître ?
    Peut-être que je me trompe, mais à force de cliquer de fil en fil, je me dis « Quand même, c’est bizarre ! »

    • Il n’y a pas de honte à être complotiste. L’Histoire est faite de complots. Il faut être bien naïf pour penser que tout se fait en transparence.

      Le « complotiste » est le nouveau « fasciste » du XXIe siècle, ça ne sert qu’à tuer le débat et à faire taire ceux qui doutent.

    • Il s’agirait plutôt d’une conjuration que d’un complot, d’une prise de pouvoir en réseaux.
      Lisez « cet étrange monsieur Monnet » de Bruno Riondel et/ou La super-classe mondiale contre les peuples » de Michel Geoffroy

  • Plutôt que de poser la fameuse question
    ‘quelle planète allons nous laisser à nos enfants ?’
    ne feraient pas mieux de réfléchir à
    ‘quels enfants allons nous laisser à la planète’ ?

     » si l’on mettait un point rouge sur la tête des cons, le monde ressemblerait à un champ de coquelicots » disait Audiard.

    Ce qui explique pourquoi nos démocraties sont rouges et vertes…

    • Exactement, ces crétins abrutis pensent comme si la planète leur appartenait et qu’ils pouvaient se la partager, alors qu’elle appartient à personne, ou plutôt nous lui appartenons.

    • claude henry de chasne
      30 juin 2019 at 17 h 26 min

      si tous les cons volaient il ferait nuit et ce n’est pas bon pour la planete et la bio diversité?

    • Le vert est un rouge pas mur!

  • D’une certaine manière je remercie les délires apocalyptiques d’une Fred Vargas qui porte un serieux coup à la crédibilité de ces fausses cassandres.
    Plus il y aura d’imbéciles qui raconteront n’importe quoi, souvent sans preuve ni support scientifique, plus la vraie science pourra pointer, enfin, son museau…

    • La Science était discrète, laborieuse, compétitive et honnête et nous lui devons tout; la science est devenue bavarde, consensuelle, conformiste et prétentieuse: un concours de bricolage politicien.
      Les vrais scientifiques moisissent au placard.

  • Fred Vargas peut écrire ce que sa cible de lecteur a envie de lire, ce n’est pas un problème elle n’est personne . Quant à Aurélien Barraut il est la preuve s’il en est encore besoin que l’on peut être une pointure dans son domaine de compétence et un parfait imbécile lorsque l’on en sort et qu’on laisse interférer l’idéologie au détriment de la réflexion

  • Le marxisme ayant échoué, les forcenés du contrôle étatique ont trouvé le climat pour tenter d’imposer leur passion du totalitarisme.
    Le meilleur antidote reste le libéralisme.

  • Amahuit et Dernier
    30 juin 2019 at 15 h 03 min

    C’est pas faux. Merci à Contrepoints de ne parler que de ces extrémistes, et pas des millions de gens « raisonnables » qui ne défendent pas ce discours mais sont dans une démarche de développement durable.

    • Comme les éoliennes qui ont failli planter le réseau le 10 ou 11 janvier dernier pour cause de méchant carbone qui fait que reverdir la planéte?

      • Amahuit et Dernier
        2 juillet 2019 at 15 h 39 min

        Depuis qu’il y a eu un article sur le CO2 et le verdissement, c’est champagne sur tous les sites climatosceptiques. (Cela est même paru dans des organes de propagande du Kamp du Bien tel que Le Monde et Science & Vie). Que vous utilisiez une effet bénéfique pour cacher les effets négatifs est peu compatible avec une certaine honnêteté. Et quand quelque chose bouge dans un système, faut voir ce que ça provoque ailleurs. La Vie, la Nature, la Terre n’est pas simple. Désolé pour vous, mais le monde ne fonctionne pas de manière binaire.
        Mais je suis content si ça favorise les végétaux (du moins le verdissement et la surface foliaire) mais pas sûr que ça les aidera à supporter 1,5c° en plus.

    • développement durable …..
      oh purée..pouvez vous le définir la encore..d’une façon qui puisse permettre de dire ça ça en est ça ça en est pas…

      il me semble à l’évidence que la premier condition d’un développement durable est ..le controle des naissances…non?
      sinon?

      • Amahuit et Dernier
        2 juillet 2019 at 15 h 41 min

        Ah oui, vous êtes champion de la sur-interprétation/mauvaise interprétation de mes paroles. Contrôle des naissances, c’est vous qui en parlez, pas moi.

  • si un écolo vient vous brailler dans les oreilles « il faut sauver la planète », demandez lui s’il a acheté un climatiseur.

  • Selon un sondage pour une instance réchauffiste officielle, 36% des 18-24ans sont climato-sceptiques plus que le reste de la population. On est loin de l’image d’unité de la loupe médiatique sur les grétatistes.
    Je pense même que la radicalisation du discours s’explique par ces résistances passives : le message alarmiste ne passe plus. Le plafond de verre semble atteint ! grrr grrr grreta !

    • En fait le message passe de moins en moins chez les adultes responsables qui travaillent, payent les impôts et taxes, savent qu’avant de charger son véhicule électrique il faut fabriquer l’électricité etc…c’est pourquoi « ils » ont changé l’angle d’attaque en passant par la jeunesse, par essence immature, crédule, idéaliste et propice à ne pas (trop) avoir les pieds sur terre.

  • Il faudrait peut-être arrêter que 9 milliardaires possèdes toutes la presse française et que notre argent les subventionnes? Que la TV ne soit pas au ordres, privé ou public? Que les élus ne soient élus qu’une seule fois dans un poste? Que les milliardaires soient interdits? Que le loto soit supprimé? Que les ENR soit arrêtés? Que les scientifiques s’organisent pour avoir à nouveau notre confiance car franchement ce réchauffement anthropique n’est pas clair? (même si la 6 éme extinction semble en marche, mais climat ou chimie humaine?) Que Mr Hulot propose enfin des mesures concrètes? (vu qu’il a communiqué ce jour!) Que des débats vrais soient enfin diffusé et que l’on voit enfin des têtes nouvelles? Y compris parmi les dinosaures animateurs? Qu’enfin la vérité de notre état soit dite? A savoir que l’on n’a plus de fric et l’on doit couper partout, un exemple alors que les urgences sont en crise depuis des années, la ministre octroi 70 millions alors qu’il en faudrait 500 minimum!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un article d'European scientist

Changement climatique, érosion de la biodiversité, fin du monde…

Les messages catastrophistes assiègent les Unes des médias. Parfois ils sont fondés mais le plus souvent cette mécanique sans discernement répand dans l’opinion une angoisse larvée. S’installe alors dans le public un manque de confiance en la science.

Et pourtant depuis quelques années maintenant, des voix différentes se font entendre qui cherchent à calmer la panique générale. Des experts prennent la plume pour résister aux a... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Johan Rivalland.

Cette réédition est celle d’un recueil relatant une série d’entretiens accordés par le médiéviste Georges Duby à Michel Faure et François Clauss pour L’Express et Europe 1 en 1994.

Le sujet est les peurs du Moyen-Âge, en écho à celles qui sont toujours présentes au sein de nos sociétés contemporaines ; à savoir peur de la misère, de l’autre, des épidémies, de la violence et de l’au-delà. Avec, entre autres, un parallèle dressé entre les peurs de l’an 1000 et celles de l’an 2000.

L’intérêt de l’histoire <... Poursuivre la lecture

Par Gérard-Michel Thermeau.

La nature a horreur du vide et pourtant Nicolas Hulot prouve le contraire. Et même brillamment en alignant 100 principes que plein de monde a signé à quatre mains mais que personne n’a lu. Enfin, si, moi. Je n'avais jamais lu du Nicolas Hulot.

Mais, réflexion faite, je n’ai pas signé. Ce texte mérite pourtant de figurer aux côtés des adages immortels du président Mao. Je suggère un petit livre vert à destination de la jeunesse format Kindle. Ainsi tous pourraient brandir leur téléphone « durable » pou... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles