Vert comme les affaires

En cette période de fêtes de fin d'année, Michel Gay et Michel Harmant nous ont concocté deux fables dont voici la première : « Vert comme les affaires ».
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Vert comme les affaires

Publié le 31 décembre 2019
- A +

Par Michel Gay et Michel Harmant.

 

Ce qui se vend le mieux, en ce siècle d’argent,

Est l’illusion d’un monde où la richesse est vent,

Et puis aussi soleil, dons du ciel gracieux,

Garantissant aux hommes un futur radieux.

 

L’incurie des médias nourrit la confusion

Ils sont maîtres dans l’art d’exploiter l’émotion.

Répétant sans comprendre les slogans les plus creux,

Les affairistes verts exploitent les miséreux.

 

Ils gaspillent les ressources, nous payons l’addition.

Et leurs chantres se noient dans leurs contradictions

De formules inventées par savantes officines

Font une religion qu’en refrain ils déclinent.

 

La candeur des enfants est pour eux une aubaine

La petite Greta, ils en font une reine

Des jeunes lycéens venus manifester,

Ignorant que par eux l’audimat est gagné,

Et rapportera gros aux parents ingénieux

Qui d’une infirmité font un atout précieux.

 

Comment notre bon peuple, au bon sens réputé

Peut-il donc afficher tant de naïveté ?

Répéter à l’envi les formules imbéciles,

Les incantations souvent les plus débiles

Diffusant cette idée en tous points insensée

Que l’homme « peut sauver la planète menacée ».

 

C’est vanité de croire notre espèce capable

D’infléchir le climat, de barrer l’ineffable.

La Terre demeurera, bien après les humains,

En dépit des dommages que laissera leur main.

Voir les commentaires (38)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (38)
  • c’est très bien tourné…..et d’une telle réalité…..

  • Pourquoi ne pas envoyer cet écrit parfaitement réaliste à tous les stupides qui prétendent gouverner ?

  • « Comment notre bon peuple, au bon sens réputé » ???
    Ah, le méchant septique que je suis….

  • l’espèce humaine modifie le climat..pouvoir le contrôler est autre chose..avoir l’intérêt à le faire en est encore une autre.

    mouais…pas un mot sur la liberté …

    pas un mot sur le culte de l’état…
    ça aurait pu être plus court..

    banane avoir été élu ne t’a pas rendu plus intelligent

    • @jacques lemiere
      Bonjour, et bonne année
      « l’espèce humaine modifie le climat..pouvoir le contrôler est autre chose..avoir l’intérêt à le faire en est encore une autre. »
      John Coleman météorologue américain, co-fondateur de la « Weather Channel », a déclaré lors d’une interview sur C.N.N :
      « Climate change is not happening. There is no significant manmade global warming now, there hasn’t been any in the past and there no reason to expect any in thre future. »
      (Le changement climatique ne se produit pas. Il n’y a aucun R.C.A significatif de nos jours, il n’y a pas eu dans la passé et il n’y a aucune raison d’en attendre dans le futur.)
      John Coleman s’est retiré de l’A.M.S (American Meteorological Society), dont il était membre professionnel parce que les articles publiés dans le journal de l’A.M.S étaient conduits par des politiciens et non par des scientifiques. L’A.M.S l’avait déclaré présentateur météo de l’année 1983.

  • Un peu de poesie dans ce monde de brutes.. m’étonnerait que ces brutes comprennent qu’on se moque d’elles. Non seulement nous mais 90% de la population mondiale encore saine d’esprit.

    • et 97% des climatologues aussi :-))))
      (inutile de répondre à ce commentaire svp)

      •  » (inutile de répondre à ce commentaire svp) »

        Vraiment minable : balancer ses mensonges en refusant la contradiction, belle mentalité.

        Allez, parce que je suis un libéral et crois à la liberté d’expression : https://www.dreuz.info/2019/12/09/voila-un-autre-mensonge-sur-le-climat-le-fameux-97-de-consensus-parmi-les-scientifiques/

      • tiens que quoi 97% sont en consensus…

        sur le fait qu’il y ait un consensus de 97% sur quelque chose..?

        je vous en prie..

        je vais vous dire que je peux lireles conclusions principales des rapports du giec et etre d’accord..sauf que..

        fondamentalement c’ets vide de sens…

        ce que vous savez?
        pratiquement rien .

        mais allez y contredisez moi…

        donnez les faits..

        • La science ne se décide pas à la majorité des voix.

          • Ni à la minorité des voix.

            • Et pourtant, elle tourne…
              Nul besoin d’en rajouter :mrgreen:

            • pas de réponse. pantone…

            • ni à la minorité des voix en effet…
              mais c’est vous qui parlez de consensus..et avancez un argument d’autorité…
              97% des scientifiques sont en consensus …sur..des trucs.. ce qui prouverait que les sceptiques..sur n’importe quel point ont tort…

              on va vous le répéter c’est l’utilisation d’un argument d’autorité et pire d’une manoeuvre de couverture de cette autorité..en ce sens que vous pensez que les »scientifiques » ont une capacité d’expertise c’est à dire de transformer plausibilité en niveau de certitude…

              une théorie scientifique est de même niveau qu’une théorie loufoque…

            • Bravo le sophisme : comme si quelqu’un avait prétendu que la science se décidait à la minorité des voix !

      • Mouais, 97% de fameux cons qu’on suce …

      • @Pantone
        Bonjour,
        « et 97% des climatologues aussi :-)))) »
        Le même John Coleman que je cite en réponse à jacques lemiere, avait dit dans la même interview datant de 2014, que ce consensus de 97% était surtout dû aux subventions (2,5 milliards$ par an) que reçoivent les dits scientifiques qui produisent des articles allant dans le sens du changement climatique. (Comme pour le GIEC d’ailleurs)
        https://www.youtube.com/watch?v=YQshyqCLYHo
        « If you [scientist] wanna get the money you gotta support their position [celle des démocrates sur le changement climatique] »

        • 31.000 scientifiques ont signé une pétition qui disait que le changement climatique n’était pas valide. Sont-ils les 3% hors du 97% consensuels ? Il y aurait 1 million de scientifiques climatiques dans le monde ?

  • Très beau texte ! Macron devrait s en inspiré.. mais bon l écologie est devenue la nouvelle religion de l élite..

  • Infléchir le climat ?
    Certaines soutiennent la thèse que le CO2 anthropique a provoqué la croissance de 10% de la couverture végétale en 1 siècle. Sauf erreur de ma part, cela modifie quelque peu le climat, non ?

    • je suis d’accord avec vous là dessus..
      que l’homme modifie le climat est une évidence..

      par contre ..

      • et je suis aussi d’accord qu’on peut faire un calcul purement radiatif de nature théorique..

        et vous serez toujours devant une impasse quand il s’agira de simuler le vrai climat…

        • la construction d’un modèle climatique implique de penser que nous avons sous controle tous les causes qui sont à m^me de modifier les paramètres climatiques..
          et donc que le climat ne peut pas varier pour d(‘autres raisons que celles qui sont utilisées dans les modèles…
          un modèle climatique a besoin d’une circulation atmosphérique..

          or on ne sait pas reproduire une circulation atmosphérique!!!!..la météo y arrive ..mais sans être capable de savoir vraiment si elle le fait bien…elle a néanmoins un retour d’expérience..ce que n’ont pas les modèles climatiques!!
          les indices de confiance que vous donne la météo restent essentiellement des indices de convergence de runs de modèles, me semble t il.. ( sinon quoi??)

          faire de l’attribution avec ce genre de truc…tient du raisonnement circulaire…
          et c’est assez similaire à décrire les contradicteurs comme des climate science deniers sans pouvoir préciser ce qu’ont pense savoir du climat…

          vous ne pouvez donner une apparence d’autorité que sur un point..trouver les sceptiques qui disent des bêtises.. et qui en général ne son pas des « sceptiques » …

          pour dire catastrophe probable il faut pouvoir comprendre le processus logique
          qui fait que la densité de runs de modèles est une représentation de la probabilité d’évolution du climat… navré…je n’ai encore jamais vu le moindre argument la dessus..

          donc c’est on fait des modèles..et on y croit.. et tiens on est scientifique…

          • Le climat ne dépend-il pas en plus de l’activité solaire entre autre cause ?

            • La température est en effet corrélée à l’activité de la dynamo solaire, non pas par la variation de puissance du rayonnement électromagnétique mais indirectement par les perturbations du champ géomagnétique qui influent sur la formation nuageuse donc sur l’albedo et le bilan thermique.
              En résumé, moins de tâches solaires, c’est plus froid, on sait pourquoi, et comme on commence à savoir prévoir l’activité solaire à long terme on croit déjà voir venir des périodes de refroidissement, comme dans le passé, qui nous feraient oublier les billevesées carbonées et leurs prophètes de malheur.

              • @mc2
                Bonsoir et bonne année,
                Merci de votre réponse.
                En gros, si le soleil a la fièvre, la Terre a chaud ; quand il se refroidit la Terre aussi. C’est un peu ce qu’il me semblait déjà.

              • on a des éléments pour le penser…
                mais on a quasiment rien pour quantifier…

            • oui..

    • Cela change un peu l’albédo.
      Mais, tenez juste pour ricaner un peu, c’est Macron qui gueule comme comme un putois contre les brésiliens qui crame un peu leur forêt ❓
      Donc un peu plus là, un peu moins là… Bilan identique à quelques pouillièmes près.

      • change l’albedo, la sécheresse du sol l’évaporation, les transferts radiatifs, la rugosité en surface…la biosphere…etc…

    • Y a pas que ça ,la disparition des terres due à l’érosion influe aussi. Quand une plage est rongée l’albedo en est bouleverse

  • Sur une bluette charmante qui devrait faire sourire, il y en a encore qjui trouve matière à s’écharper!

    • Bien d’accord ! Ce texte est magnifique !
      Il est vrai que le sujet en revanche nous coûte cher par les solutions inadaptées que nos chers dirigeants aveugles, voire sourds, voire mal comprenants, voire pas portés sur l’honnêteté nous IMPOSENT !

    • c’est normal. la bluette n’est pas charmante..

      ce que vous dites c’est un peu comme..comment osez vous répondre à greta , c’est une enfant…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Pierre Chasseray.

Les Verts sont-ils vraiment sérieux ? Je me souviendrai longtemps de ce matin du 24 septembre et de la proposition de Sandrine Rousseau d’augmenter entre 30 et 50 centimes la TICPE (Taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques) sur les carburants, c’est-à-dire de 36 à 60 centimes le prix du litre de carburant après application de la TVA…

Est-il nécessaire de revenir davantage sur la stupidité de cette proposition alors que la France fait déjà partie des champions du monde de la fiscalité su... Poursuivre la lecture

Par André Heitz.

À Marseille, le Congrès de l’UICN a adopté une motion, « Vers l’élaboration d’une politique de l’UICN sur la biologie de synthèse en rapport avec la conservation de la nature » qui, faute d’accord sur le fond, balaie le travail accompli précédemment.

#IUCNcongress #Resolution075 passed. Thus, @IUCN commits to an inclusive process, using approaches of participatory #technologyassessment in order to collect open questions on #GMO & #genedrives which will feed into a draft policy on #synthe... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Max Falque.

« Un entrepreneur environnemental est une personne qui trouve des moyens pertinents et novateurs afin de transformer les problèmes environnementaux en atouts, en recourant aux droits de propriété et au marché. » Laura Huggins, PERC, 2013

Une conférence internationale et un ouvrage

Si la protection et la gestion de l’environnement sont des objectifs partagés par tous, les moyens à mettre en œuvre font, en revanche, l’objet de points de vue divergents. En France le rôle de la puissance publique est capital, via la ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles