Un confinement aux raisons bien discutables

Il est fort probable en effet que ce confinement de trop donne à la France de 2021 le destin de la Grèce en 2009.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un confinement aux raisons bien discutables

Publié le 30 octobre 2020
- A +

Un billet d’humeur de Sébastien Leblet.

Mercredi soir, Emmanuel Macron a annoncé aux 67 millions de Français qu’ils allaient être reconfinés, dès le lendemain 29 octobre à minuit, et pour un mois minimum. Pour justifier cette nouvelle mesure digne d’une dictature, il a donné de nombreuses raisons bien discutables.

Le confinement n’est pas une solution.

Ce n’est rien d’autre que l’OMS qui indique désormais que le confinement n’est pas la solution. En effet, l’expérience de la première vague prouve que son rapport bénéfice/coûts n’est pas positif. À titre d’exemple, l’Argentine qui applique un confinement depuis 7 mois non-stop compte à ce jour environ 400 décès quotidiens quand la Suède, qui n’a jamais confiné sa population, n’en compte plus qu’environ un par jour…

Monsieur Macron a justifié ce nouveau confinement par de nombreuses inversions de causalité et/ou approximations.

Des approximations dès le début…

Contrairement à ce qu’il a annoncé dans les premières minutes de son discours, ce ne sont pas 527 personnes qui sont décédées la veille de la Covid mais 292, soit presque deux fois moins.

Non, il n’est pas possible de justifier un nouveau confinement au prétexte que les services hospitaliers et/ou de réanimation seraient saturés quand dans le même  temps on apprend que c’est le gouvernement qui a supprimé depuis mars dernier des lits partout en France : ici, 30 % des places en réanimation en Île-de-France selon Le Canard Enchaîné, là encore, 100 lits au CHU de Nantes.

Non, il n’est pas possible pour monsieur Macron et son gouvernement de faire semblant d’être surpris par une augmentation des cas. Quand ils n’ont cessé d’annoncer une seconde vague depuis le déconfinement de mai dernier.

Quand, le 14 juillet, il a déclaré que nous serons prêts pour une seconde vague.

Quand, le 27 août, le ministre de la Santé a promis 12 000 places en réanimation si la situation le nécessite. Sauf bien sûr à prendre les Français pour des idiots.

Non, enfin, il n’est pas possible de faire semblant d’être acculé à prendre cette décision – soudainement – alors que cette mesure semble planifiée depuis déjà longtemps selon différentes sources par exemple, ici ou . Sauf à prendre les Français à nouveau pour des idiots.

Quel intérêt, si ce n’est pour faire s’effondrer l’économie ?

Aujourd’hui, nous savons que la létalité réelle de la Covid-19 est comprise entre 0,14 % et 0,5 % – soit de l’ordre d’une grippe et au maximum du double, et que l’âge médian des décès est de 84 ans. Il apparait donc parfaitement scandaleux de confiner la totalité des habitants d’un pays au prétexte de vouloir les en protéger.

Des solutions autres que le confinement ?

Si Emmanuel Macron cherchait réellement à protéger la population – et sans revenir sur les multiples incohérences et mesures inefficaces depuis 10 mois, à titre d’exemple (la liste n’est pas exhaustive), quelques solutions :

  • Mettre à disposition des Français suffisamment de tests PCR avec résultat le jour même, et non jusqu’à 10 jours comme actuellement, pour un isolement du malade le temps qu’il ne soit plus contagieux, et surtout des tests antigéniques (résultat en 20 minutes…) déjà massivement utilisés chez certains voisins européens depuis plusieurs semaines.
  • Augmenter autant que nécessaire les places à l’hôpital afin que les soignants n’aient pas à sélectionner les patients.
  • Encourager la recherche de tout médicament susceptible de diminuer la mortalité de la Covid, notamment en organisant de véritables essais de l’hydroxychloroquine, interrompus et jamais réouverts, ou en finançant les laboratoires ou les start-up disposant de médicaments possiblement prometteurs, lesquels se voient refuser des financements de l’État pour effectuer leurs tests ou devant les trouver auprès de donateurs privés !

En réalité, les seules conséquences prévisibles de ce nouveau confinement sont les privations de nos libertés et l’effondrement définitif de notre économie.

Que souhaite réellement monsieur Macron ? Nous habituer à obéir à des décisions stupides pour accomplir un destin d’autocrate ? Ou bien faire effondrer notre économie malgré les avertissements et supplications des commerçants, des libéraux, des petites comme des grandes entreprises ?

Il est fort probable en effet que ce confinement de trop donne à la France de 2021 le destin de la Grèce en 2009. Le responsable n’en sera pas la Covid-19 mais bien monsieur Macron.

Voir les commentaires (73)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (73)
  • Si les journalistes prenaient la peine de prendre les tables de mortalité de l’INSEE, ils se rendraient compte que le taux de mortalité en France pour les 8 premiers mois de l’année (les chiffres de septembre ne sont pas sortis) pour chaque année sont (entre autres):
    2020 : 0.63 %
    2018 : 0.60 %
    2003 : 0.60 %
    1991 : 0.67 %
    1986 : 0.66 %
    1985 : 0.66 %
    1983 : 0.68 %

    Pour l’instant, et sans rien nier de la dangerosité du Covid, l’année 2020 n’a rien d’exceptionnelle en terme de mortalité. On a déjà connu, dans un passé proche qui n’était pas le Moyen-Age, des taux bien plus importants.
    Je n’ai pas souvenir que l’on n’aimait moins ses grands-parents, ni que les malades mouraient faute de soins abandonnés dans un couloir d’hôpital, ni que l’on entrait en dictature tous les 2 ans, ni que l’on ne ruinait des pans entiers de l’économie, ni que l’on empêchait les gens de travailler, se déplacer et se distraire.
    Ces confinements sont non seulement des atteintes insupportables, illégales car non proportionnées comme le demande la Constitution, aux libertés privées et publiques mais également le triste naufrage d’un pouvoir totalement dépassé et devenu l’ennemi du pays.

    • Mais ça à mon opinion est la conséquence de cette incohérence profonde… la non reconnaissance de la positivité du « modernisme » sur l’espérance de vie…
      Les gens pensent que…la nourriture est moins sure que jadis..
      que le risque de mourir est plus grand..

      Justement les gens savent que leur espérance de vie est très longue..mais refusent d’accepter la réalité.. des causes…

      En terme sanitaire cette épidémie pour le moment à fait à peine une dent sur l’esprance de vie…qui nous ramène à un risque global de mourir correspondant aux années 201x!!!!!! qui ne sont pas le moyen âge… c’est dérisoire en terme historique..et pourtant…

      La une des magazines est faites de la dénonciation de scandales sanitaires ayant la particularité d’etre purement théoriques et dérisoires..et les gens exigent des « réponses » politiques à cela…

      Nous vivons une époque où le risque de mourir est faible , cela se traduit par une espérance de vie proche de la longévité maximum imaginable pour l’espece humaine!!!Et nous faisons un drame de priver de quelques mois en moyenne des gens dont l’âge correspond à cette espérance de vie..!!
      ce n’est pas un drame c’est un problème qui ne justifie en rien une réponse émotionnelle. purement artificielle et dont le fond, je le répète, est idéologique :  » le monde moderne esyt mauvais et nous tue »..

      • Le problème, c’est que la réponse actuelle face au virus tient surtout de la réponse émotionnelle. Autrefois, un grand homme avait promis du sang et des larmes pour passer un cap difficile…désormais, notre exécutif se comporte comme un poulet sans tête en disant tout et son contraire, en n’étant pas capable d’assumer et d’expliquer ses choix ou de prendre la moindre décision, ce qui créera à n’en point douter un mal bien plus grand et bien plus profond que le mal initial.

        Notre président est un homme faible qui créera à n’en point douter des temps durs…

        • Oui, mais la France a plein de shadoks prêts à pomper même s’il ne se passe rien plutôt que risquer qu’il se passe quelquechose de pire en ne pompant pas!

      • Les Jean pensent que…
        Les Jean savent que…
        Les Jean exigent…
        Des Jean dont l’âge…

        Des Jean bons ?

    • Pour des données beaucoup plus précises et pour chaque pays européen, voyez le site: euromomo.eu
      Vous constaterez que la mortalité totale a plutôt tendance à baisser actuellement.

      • Quitte à asséner des statistiques tous les jours, pourquoi ne pas mettre la mortalité du Covid-19 jour par jour avec celle des suicides?
        Je ne doute pas que le cru 2020 soit des plus dramatiques avec très certainement des professions beaucoup plus touchées que d’autres…

      • il est ( assez) normal qe la normalité passe en dessous la mortalité normale après une mortalité anormale …

    • Au sujet de l’illégalité des mesures disproportionnées prises par le gouvernement, je vous recommande le travail de Cercle Droit et Liberté
      https://tinyurl.com/yxlj6eby
      avec une action Référé Liberté devant le Conseil d’Etat pour attaquer la décision du gouvernement sur les couvre-feux. Il pourrait en être de même avec le 2nd confinement.
      L’initiative est très encourageante et est à diffuser largement !

  • l’oms dit que le confinement est le dernier recours… donc une « solution » soit la façon d’obtenir un résultat donné dans certaines circonstances..

    la comparaison suède argentine n’est pas si pertinente que ça de façon générale les comparaison brutes ne sont valides que dans de rares cas..sociétés similaires environnements similaires.. immunité similaire, virus similaire..

    et il vous parlez de solution…vous devez poser la question de façon claire…

    • Quid du cas de la Californie et de NYC ?

    • Faux: quels sont les pays qui ont le plus confiné et qui ont le plus de morts: les mêmes! Belgique, Italie, Espagne France et UK.
      Quel est celui en Europe qui n’a pas du tout confiné: la Suède.
      Mieux (ou pire si vous voulez), on nous avait raconté que le confinement avait pour but d’étaler dans le temps les hospitalisations. Regardez les décès en Suède: ils sont bien plus étalés que ceux de la France, pour l’essentiel en Mars et Avril, alors que la Suède a des décès qui s’étalent entre Mars et Mai.
      Conclusion: tout ce qu’on nous a raconté est du bidon.
      Le masque ne sert à rien: faux.
      L’hydroxychloroquine est dangereuse: faux, en réalité elle sauve des vies.
      Le confinement est utile: faux. Il ne sert à rien voire il augmente le nombre de morts.
      Nous compensons les pertes avec le fric imprimé par la BCE: faux. On confond la monnaie et la croissance, résultat des richesses créées. Nombre de petites entreprises vont aller au tapis car la bande de bras cassés aux manettes ne peut pas tout prévoir (ils ne sont même pas capables de prévoir le budget pour 3 mois).
      Bref, ils ont tout faux.

      • faux??? vous partez de idée que la mortalité n’ets pas une CAUSE du confinement..

        en général justement ce sont les pays qui ont failli à rementir le machin qui ont de haute mortalité qui ont confiné..

      • eh bien ce que vous dites ne prouve en rien votre point.. et vous digressez..

        le fait est que les pays qui ont eu recours au confinement tot juste non pertinent .que ça vous plaise ou non.. Y mêler des considerations d’ordre général n’aide pas et c’ets de la diversion, comme un moins un ou une insulte.. ça ne sert qu’à compter ceux qui sont d’accord avec vous..

        Ce qui fait que pour savoir si UN confinement dans un pays a un effet vous ne pouvez pas le comparer à un pays qui n’a pas confiné..

        Et vous devez essayer de trouver si l’evolutionde l’épidémie a été freinée en dynamique ou modifiée dans CE pays..

        E t ce n’est pas facile.. en nombre brut..
        un confinement des populations dans une cellule de contacts proches ne va en rien freiner l’epidémie dans ces cellules ( ex..la famille) mais va rendre moins probable le contamination entre cellules…

        Dans le confinement ne va pas agir à court terme on peut même penser qu’il peut avoir des effets inverse ..MAIS il va sans doute agir sur la dynamique « géographique’.. et ce sur quoi doit porter l’analyse..
        que ça vous plaise ou non…

        Comparaison n’est pas raison en général..mais ici on SAIT que le confinement est déjà la solution des mauvais en terme de maitrise épidémique ça rend l’argument quasiment sans valeur.
        maintenant examinons votre diversion..

        Est qu’on vous a raconté que le masque ne servait à rien? faux.
        Est que ce qu’on vous a raconté que hydrochloroquine est dangereuse????? euh ni vrai ni faux, elle l’est ou pas..c’est selon c’est selon la dose selon les antécédents..alors ici on voit le « truc » c’est l’homme de paille de raoult à la téloche..
        on vous dit qu’on ignore toujours désolé je ignore toujours aussi si le bénéfice risque du traitement raoult est positif…

        ( la particularité de ceux qui doute du traitement raoult est d’etre ou bien idiot ou bien corrompu.. ce qui rend la réfutation impossible; un standard rhétorique des écolos)

        ils ne compenserons pas les pertes avec de la monnaie de singe… en monnaie de singe si..en richesse bien sur que non mais rien de nouveau ni de spécifique avec l’actiondu gouvernement en général..

  • Laurent Lenormand
    30 octobre 2020 at 7 h 47 min

    Une telle accumulation de mensonges et d’erreurs amène forcément à se poser la question : est-ce uniquement de l’incompétence ou y a-t-il une volonté délibérée de mener le pays à la ruine et à l’imposition d’un régime totalitaire ?

  • Dans quel état sera la France…non excusez moi la république, quand M macron quittera (enfin) ses fonctions ?

  • Mon plus vif souhait ? que nos dirigeants lisent cet article le plus objectivement possible et s’en inspirent. On peut croire au père Noël, non ? c’est bientôt la saison.

    • c’est le syndrôme Gamelin, qui n’a (comme beaucoup d’autres) jamais voulu reconnaître la moindre erreur.
      Donc nos dirigeants ne reconnaîtront rien (« surtout ne pas avouer » aurait F Mitterrand).

  • « mettre à disposition suffisamment de tests PCR » à condition de dévoiler le nombre de ct qui apparemment est classé secret défense!cela éteindrait la polémique à ce sujet à moins que…

  • macron  » protéger les français ? l’a t’il seulement fait depuis qu’il est au pouvoir ? il s’en tamponne le coquillard de la sécurité des français , qu’elle qu’en soi la forme ; cet avorton de la politique est un boulet ;

    • On ne demande pas qu’il nous protège (on voit le résultat), mais plutôt qu’il nous laisse nous protéger (qu’il s’abstienne et se taise).

  • Le gouvernement ment tout le temps et ça marche, les français veulent toujours plus de restrictions, sondage hier 70%pour.
    Ce confinage n’a pas d’utilité autre que faire plaisir aux français

    • Qui fait les sondages ? Le gouvernement et une presse aux ordres.

      • Toujours les mêmes, lu dans le figaro hier ex grand journal de droite comme le monde est un ex grand journal de gauche… Mais c’est cohérent avec le point et ses sondages lecteurs.
        Tandis qu’en Belgique ils s’étonnent qu’il y a moins de personnes en réanimation ou de morts avec l’épouvantable deuxième vague

      • en général les sondages n’ont pas besoin de mentir, il y a d’autres techniques pour présenter un résultat « foireux » choix de la question, réponses préchoisies..

        ce qui fait que deux sondages faits aux même moment et qui ont l’air de porter sur le même sujet donnent des résultats différents…

        et un institut si il veut garder sa crédibilité doit être capable de faire un sondage..
        si il veut garder ses clients aussi les satisfaire et faire des sondages foireux..

        il ne faut juste pas croire un sondage qui a été commandé par le gouvernement et qui porte sur..le gouvernement. c’est aussi simple que cela. et regarder le questionnaire et laméthode..eh oui…

        une remarque les sondages déclaratifs…vous donnent…. des déclarations..

        si vous demande êtes vous favorable à davantage de restrictions… vous répondez , c’est à dire…

        un bon sondage porte sur des tucs objectifs..sinon.. pas besoin de mentir…

  • Plus facile d’être autoritaire vis à vis d’un virus ennemi invisible que vis à vis
    d’ennemis bien identifiés et pas inquiétés.

  • Question con, pourquoi le gouvernement n’a-t-il pas fait comme en Italie pour le problème de lits. Si nous sommes en guère (pardon, en guerre), pourquoi le président parle de former en 5 ans de nouveaux personnel ? Dans 5 ans, il sera trop tard !

    Comme nous sommes en guère, quelques mesures de bon sens d’imposeraient :
    1/ on arrête de vouloir tout faire bien…quand on a une fuite d’eau sur un bateau en pleine mer, on ne s’occupe pas de savoir si la réparation sera la plus parfaite possible, mais seulement de savoir si elle nous permettra de rejoindre le port le plus proche pour réparer correctement
    2/ pourquoi ne pas recruter des bras avec une formation minimale, juste pour décharger le personnel soignant des gestes les plus simples
    3/ pourquoi ne pas rappeller les infirmiers / infirmières ayant quitté leur poste du fait de leur raz-le-bol dans la gestion des hopitaux ces cinq dernières années, quitte à leur proposer une petite formation accélérée d’une semaine ou deux et de leur proposer un salaire au moins équivalent à celui que ces personnes ont dans leurs nouvelles carrières ?
    4/ pourquoi continuer de faire confiance à des tests PCR dont les résultats (même en région) arrivent désormais sous 3j contre 12h au début de l’été…en 3j le virus a déjà eu le temps de faire des ravages…si le nombre de cas explose et que les labos sont saturés, il faut mettre à disposition le plus rapidement possible les équipements permettant d’obtenir un résultat sous quelques heures
    5/ pourquoi dire qu’il y aura 400 000 morts, alors que le taux de léthalité du virus actuel est de l’ordre de 0,3% (et encore moins si on traite dès l’apparition des symptomes) ?
    6/ pourquoi interdire l’un des seuls traitements prophylactique connu ?
    7/ pourquoi dire que l’immunité de groupe ne marche pas, tout en faisant la promotion d’un vaccin…alors même que la vaccination se base sur ce principe d’immunité de groupe à l’échelle macro ?

    Cessons de vouloir adapter la demande à l’offre, cela n’a jamais marché et ne marchera jamais !

    • Mais on arrête tout le pays parce que l’hôpital est en mort cérébral.
      Les ouvriers russes disaient qu’ils faisaient semblant de travailler parce que l’état faisait semblant de les payer.
      L’hôpital public est dysfonctionnel, aboutissement du collectivisme, et l’état ne veut pas que les français s’en rende compte, car la sécu est la clé de voute de l’état providence.

      • S’il n’y avait que l’Hôpital…j’ai l’impression que c’est le gouvernement qui est en état de mort cérébrale.

        • Raison pour laquelle ils ont conservé tous les respirateurs inadaptés qu’ils avaient achetés. C’est flagrant dans les mesures prises qu’ils ne manquent pas d’air…

  • Des solutions qui renforceraient surtout le rôle de l’Etat. Et pour longtemps !
    Rendre la capacité hospitalière, la recherche médicale, les labos de test, plus souples et réactifs, ne serait-ce pas plutôt par une limitation de l’Etat à fournir un cadre approprié, et c’est tout, qu’on y arriverait ?

  • Le même destin que la Grèce en 2009 ???
    Non, certainement pas ! Sans rentrer dans trop de détails, j’espère que vous conviendrez facilement que la Grèce ne « pèse » pas le même poids que la France. L’Europe a fait d’énormes efforts pour ne pas laisser sombrer la Grèce qui n’est, loin sans faut, pas la « clef de voute » de l’économie européenne. Le risque alors d’un délitement de l’Europe et surtout de sa monnaie était beaucoup trop important.
    De ce stricte point de vue, la France ne risque rien, pour preuve la ruée des prêteurs institutionnels, alors que la rentabilité est…inférieur à 0%. Du délire !!
    De là à dire que la politique Macronienne est pertinente, c’est une autre histoire…

  • Raison de fond à ce délire
    la sécu que le monde entier nous envie est au bord de l’explosion, en particulier l’hopital public
    Donc plutot faire crever l’economie que reconnaitre que l’administration et la sécu ne sont pas au niveau

    • pour être précis pas au niveau du privé..

      des tas de systèmes peuvent débordés par des évènements exceptionnels..

  • Comment se fait-il que le Parlement ait autorisé cette mesure ? Sont-ils stupides ? sont-ils complices ?

    • Le sénat a voté contre les bettraviers… Ils sont tous fous à lier pas un pour racheter l’autre.. Sans doute qu’ils espèrent survivre ainsi car le plan macron ne laissera pas bcp de survivants.

    • On sait depuis un moment que l’AN n’est plus qu’une chambre d’enregistrement des décisions du gouvernement. Le Sénat s’est prononcé contre, mais manifestement le gvt s’assoit sur ce vote.

  • Ce gouvernement est la plus belle démonstration du principe de Peter…

  • Vous avez raison et il y a vraiment de quoi être en colère!

  • Vous l’avez voulu en 2017…. vous l’avez eu.
    Tous ceux qui ont voté pour lui sont complices, pas victimes.
    Bien fait!!!!!!
    Les français vont en prendre plein la g….
    ils n’auront que ce qu’ils méritent.
    Bien fait encore plus!!!!!
    Grèce + France = Grence

  • Parfaitement d’accord avec cet article. Nous avons affaire à des fous dangereux, dont la persévérance dans l’erreur (pour le moins) est, nous rappelle l’adage latin, diabolique.

    PS : il manque deux liens à l’endroit suivant de votre article : « … alors que cette mesure semble planifiée depuis déjà longtemps selon différentes sources par exemple, ici ou là »

  • Tiens, au Québec, la situation est identique…avec étrangement le même discours qu’en France…pas de normalisation de la situation avant juin 2021 : https://www.youtube.com/watch?v=NLt4YiIhQBg

    • Je précise que le personnel médical est excédé. Le virus actuel est moins potent maintenant que celui de mars dernier. A Quebec, les lits sont vides, mais les gouvernements font n’importe quoi.

    • Trop forts ces politiciens, ils sont même capables de prévoir l’évolution d’un virus…
      Dans le même ordre d’idées, Jean-Jacques Crèvecœur (dont la chaine youtube a été fermée), nous avertissait qu’il avait eu des infos d’un haut gradé de l’armée, qui aurait reçu du gouvernement des consignes de mises en alerte de l’armée, à cause du reconfinement prévu pour le 28 octobre, et des troubles que cela pouvait provoquer dans la population.
      Donc, on comprend que, puisqu’à cette époque il n’y avait pas d’indice réel de reprise de l’épidémie, ceux qui annoncent les décisions sont les mêmes qui manipulent les données.
      C’est la même chose qu’avec la deuxième vague promise tout l’été . Comment pouvaient ils savoir qu’il allait y avoir une deuxième vague, puisque cela n’arrive jamais dans les évolutions épidémiques?
      Le scénario est écrit d’avance, après il suffit d’arranger la réalité – ou de carrément mentir – pour le justifier

      • Il semblerait que les comploteurs ont plus de sciences en eux que les scientifiques experts et autres charlatans de la pensée unique mais payée à prix d’or.

  • Quel intérêt, si ce n’est pour faire s’effondrer l’économie ?
    Oui, mais faire aussi s’effondrer la société, les relations humaines etc…
    N’oubliez pas le titre du livre de Macron: Révolution
    Ce type est un psychopathe aux mains de psychopathes encore pires que lui.

    • Le problème de ces imbéciles, c’est qu’ils sont convaincus que ce que racontent les auteurs mainstream sur l’IA et le BigData racontent. Ces gens sont ainsi convaincus que la machine remplacera les humains…sauf que l’humain à ceci de particulier que bien que notre Univers soit très probablement une simulation, le phénomène de la conscience est un phénomène émergeant qu’aucune machine ne peut prévoir ou contrôler. Si vous regardez les études qui vous disent que « tiens une IA a pondu un essai magnifique toute seule comme une grande » ou « tiens une IA a pondu un tableau toute seule comme une grande »…elles omettent toutes de mentionner que ces IA ont été alimentées par un très très grand nombre de données…tout ça pour arriver à identifier un chat à 95%…là ou un gamin de 2 ans est capable de faire ce disingo avec 100% de réussite alors qu’il n’a très probablement observé qu’un nombre très restreint de chats…

      Accessoirement, cette croyance absolue dans le BigData est en très grande partie responsable de la gestion catastrophique de cette crise sanitaire…connaitre (partiellement) l’état d’un système à un instant t ne permet pas de connaitre l’état du système à l’instant t+1 de manière certaine…même avec des algorithmes très simples, si on distribue ces derniers sur un très grand nombre de machines, il peut arriver que l’on tombe sur des résultat non prévus…

  • La différence avec la Grèce, c’est qu’elle a organisé les JO avant de s’effondrer. Nous, nous allons (tenter) de les organiser après.
    ce serait une bonne initiative de les laisser à d’autres.

  • « Nous sommes gouvernés par des gens qui veulent fixer le prix de la betterave, mais ne savent même pas faire pousser des radis » (Michel Audiard).

  • Voilà qui nous sort des redondances médiatiques quotidiennes anxiogènes…bien sûr le virus est toujours là (« Grosminet », qui n’en est pas à une absurdité près nous dit bien qu’il circule vite tout en circulant moins vite que chez nos voisins, donc la France est la meilleure ; ben voyons, comme ces tests incertains sans doute), pour autant et sans entrer dans une polémique qui n’a pas de sens, les ordres, contre-ordres et autres débilités de ce gouvernement oublient l’essentiel : que chacun assure le respect des gestes et attitudes simples, et surtout que ces clowns s’occupent avant tout de la capacité des hôpitaux et du statut des soignants (les vrais, pas ceux qui restent dans leur bureau ou se pavanent devant les médias).
    Sur ce dernier point, ces ministres (le petit « m » est volontaire) sont des incompétents et des menteurs ; de nouveau, le PR qui se dit représentatif du peuple français en étant élu avec 20% des voix aura des comptes à rendre.

  • « Ma responsabilité est de protéger tous les Français »

    Trois morts dont un par décapitation dans les heures qui ont suivi.

    Clap clap clap.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Pierre Robert.

Dans Bagatelles pour un massacre, un de ses pamphlets maudits, Céline relate sa visite dans un hôpital complètement délabré de la banlieue de Leningrad, guidé par le camarade Touvabienovitch ne cessant de vociférer d’une voix de stentor : « Ici confrère, tout va très bien ! … Tous les malades vont très bien ! Nous sommes tous ici, très bien ! ».

Cette manie de la dissimulation illustrée par les simulacres de Potemkine voulant cacher à Catherine II l’état sinistré des villages de son empire n’est pas propre à l... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Finn Andreen.

Comment la cote de popularité de Macron peut-elle être aussi élevée malgré la gestion calamiteuse et autoritaire de la crise sanitaire ?

En effet, le quotidien Le Figaro annonce que « Le chef de l'État progresse dans toutes les catégories de la population » et que près de la moitié des Français (46 %) a maintenant une bonne opinion de lui, ce qui est bien plus que ses récents prédécesseurs à la même date précédant l’élection.

Cependant, cote de popularité ne signifie pas intention de vote, laquelle se tr... Poursuivre la lecture

Par François Jolain.

Bien que les dernières recherches montrent la perte d’efficacité du vaccin sur le variant delta, la vaccination quasi obligatoire risque de se maintenir dans le plus pur style lyssenkisme où la science doit se conformer à l’idéologie gouvernementale. Ainsi le QRCode européen se généralise.

Il est temps de l’analyser plus en détails.

D'où vient le QR code ?

L’histoire a sa part d’ironie. L’invention du QRCode date de 1994. Il servait à Toyota pour traquer ses pièces dans son usine. Avec l’aide du smart... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles