Reconnaissances
50 articles déposés
À propos Articles
Reconnaissances
50 articles déposés
Bernard Zimmern est ancien élève de l'École polytechnique (promotion 1949) et de l'ENA (promotion Albert Thomas 1955). Après 6 ans chez Renault, 10 ans comme directeur du département R&D de la CEGOS, il crée une société pour développer ses inventions de compresseurs rotatifs, émigre aux États-Unis en 1983 où il découvre le rôle capital des think-tanks dans la croissance et la défense de la Société Civile et, comme beaucoup d’entrepreneurs américains, investit une grande partie de la petite fortune qu’ont rapporté ses inventions pour créer en France en 1985 l’un des premiers think tank sans financement d’État, l’iFRAP, reconnue fondation d’utilité publique en 2009 et un institut de recherche en 2005, l’IRDEME, pour développer une discipline économique quasiment ignorée en France : la démographie des entreprises. En septembre 2012, il lance "Emploi 2017" un site de réflexion sur la création d'emplois. Il y propose une analyse des leviers politiques et fiscaux qui entravent ou favoriseraient l'Emploi.
0 followers

Articles

0
Sauvegarder cet article

Par Bernard Zimmern. Un article d'Emploi 2017

Un mieux : le trafic de la Gare du Nord s’est amélioré, avec moins de retards et de grèves d’après des habitués. Et la SNCF a commandé et mis en services des wagons superbes de Bombardier. Mais il n’y a pas de toilettes à bord.

Elle a le plus mauvais record de performance de tous les grands transporteurs sur rail malgré les avantages dont bénéficie son personnel, comme des départs en retraite en moyenne autour de 55 ans, des résidences de vacances ou un système de santé quasi gratui... Poursuivre la lecture

Par Bernard Zimmern.

Malgré de bonnes pistes, on peut prévoir l’échec prévisible de la réforme du droit du travail dévoilée dans les ordonnances qui viennent de sortir. Cet échec n’a cependant rien à voir avec les causes théoriques imaginées habituellement.

Des réformes à saluer

Je me réjouis au contraire de la réforme du droit du travail et de voir que les mesures telles que la suppression de la cause réelle et sérieuse comme motif de justification de licenciement disparaissent, où la réduction des effets de seuil, comme je l’a... Poursuivre la lecture

Par Bernard Zimmern.

Les accords entre partenaires sociaux prévoient depuis longtemps que les journées d’absence pour maladie-maternité soient payées au salarié ; mais c’est une tentation offerte pour allonger les week-ends ou les « ponts » et, dans le secteur privé, figurent depuis longtemps 3 jours de carence non payés au début de toute absence, sauf convention particulière.

Ces journées de carence ne figurent pas dans les statuts des fonctions publiques, et des enquêtes menées par l’IFRAP et publiées en 1998 à partir des bila... Poursuivre la lecture

Par Bernard Zimmern. Un article d'Emploi 2017

Le premier triomphe de l’ENA a eu lieu sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing en 1974. Polytechnicien, il y est entré hors concours grâce à un décret de Pompidou introduit par son père, lui-même inspecteur des finances.

Ce décret permettait à deux polytechniciens (un aurait été outrancier) sortis de l’X dans le premier cinquième de leur promotion d’entrer à l’ENA sans courir les risques du concours d’entrée.

Sorti comme son père à l’Inspection, l’élection de Valéry Gis... Poursuivre la lecture

Par Bernard Zimmern. Un article d'Emploi 2017

Les médias nous apprennent qu’Emmanuel Macron va mettre en place un fonds de 10 milliards d’euros pour la création et le développement des startups, fonds qui va être financé par la vente de participations de l’État dans les entreprises et qui va être géré par la BPI.

Cette annonce fait certainement dynamique et entreprenant pour l’opinion publique, mais il ne s’agit malheureusement que d’un coup de publicité et un gâchis supplémentaire de 10 milliards d’euros.

Le gaspillage de l... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles