Reconnaissances
50 articles déposés
À propos Articles
Reconnaissances
50 articles déposés
Pascal Avot est consultant indépendant en stratégies de communication, concepteur de campagnes et détecteur de tendances. Il intervient pour des marques internationales et des sujets humanitaires. Il est l'initiateur et l'auteur de la campagne d'affichage nationale "En Afghanistan, 100% des femmes sont portées disparues", qui sensibilisa le public français au problème taliban avant le 11 septembre 2001. Ancien élève d'Alain Besançon à l'EHESS, amateur de Soljenitsyne, Zinoviev, Orwell, Arendt, Revel, il consacre son temps libre à l'étude de l'idéologie totalitaire, considérée comme un phénomène de nature métaphysique. Il a écrit pour Libération, le Quotidien de Paris, Citizen K, l'Imbécile de Paris.
0 followers

Articles récents

Sauvegarder cet article

Articles

Première étape de notre parcours du combattant libéral : apprends à connaître ton ennemi mieux qu'il ne te connaît. Nous commençons par du super-coriace : le trotskiste. Port du casque obligatoire.

Par Pascal Avot.

[caption id="attachment_122899" align="aligncenter" width="300"] Léon Trotsky & Edwy Plenel[/caption]

– C'est dégueulasse… – Qu'est-ce que ça veut dire, "dégueulasse" ? C'est la guerre. Il savent la faire, les fumiers. La 317e Section, film de Pierre Schoendoerffer

Passez sous les barbelés

Vou... Poursuivre la lecture

François Hollande semble s'escamoter lui-même. Comment un tel miracle est-il possible ?

Par Pascal Avot.

En 2007, Nicolas Sarkozy se fit élire sur une promesse de dynamisme de droite mêlé de gaullisme et de libéralisme. Au lieu de quoi la France eut droit à cinq ans de social-démocratie patriote, frénétique et dépensière.

En 2012, François Hollande se fit élire sur une promesse de pacification de la nation par la magie humaniste du centre-gauche. Au lieu de quoi la France a droit à onze mois de socialisme griffu, frénéti... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

La crise en cours n'est pas seulement l'ennemie de la prospérité : elle est également le prédateur du libéralisme. Préparez-vous à souffrir comme rarement. Et à contre-attaquer comme jamais. Introduction à une série d'articles combatifs.

Par Pascal Avot.

[caption id="attachment_122299" align="alignleft" width="300"] Full Metal Jacket[/caption]

Une phrase d'avenir.

"Tout le monde hait la finance, et c'est un euphémisme." Ainsi commence un article en ligne du Nouvel Observateur sur les algorithmes boursiers, daté du ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Frigide Barjot et la Manif pour Tous ? La droite qui se prend pour la gauche qui se prend pour un oiseau à Avignon.

Par Pascal Avot.

Peut-on incarner les valeurs de la famille traditionnelle et s'appeler Frigide Barjot ? La réponse est : non. Par définition, le nom est la marque ultime de l'appartenance à une famille. Le patronyme signale la lignée, lui rend hommage. Le prénom, quant à lui, est la marque apposée par les parents sur cette lignée. Laquelle trace deviendra un destin individuel enchâssé dans le destin familial. Vir... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Vous avez décidé de combattre le collectivisme, ou du moins ses idées. Mais sur quel terrain allez-vous engager la bataille ? Attention aux mines ! Par Pascal Avot.

Le libéralisme est l'aîné

Comme nous sommes entre connaisseurs, grillons les petites gares. Le libéralisme apparaît à la surface de la planète Terre, selon les théories, dès la Grèce antique, ou dans l'élan des Lumières. Peu importe, car l'essentiel est ici : le libéralisme est né avant le communisme – dont on ne saisit les premiè... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles