Reconnaissances
50 articles déposés
À propos Articles
Reconnaissances
50 articles déposés
Franco-allemand, Paul Zeppenfeld est juriste de formation et responsable d’agences de communication, notamment LEXDEAL (https://www.lexdeal.fr/ ), agence digitale dédiée aux avocats.
0 followers

Articles

Par Paul Zeppenfeld.

Depuis quelques jours l’avenir du pass sanitaire revient au centre du débat. Alors que l’épidémie est parfaitement maîtrisée et la vague du variant Delta en cours de disparition, des voix se sont élevées pour réclamer un allègement des mesures, quand d’autres ont objecté qu’il fallait le prolonger au-delà du 15 novembre. L’occasion de mettre en lumière les contradictions soulevées par le pass sanitaire et de s’interroger sur sa véritable nature.

Pass sanitaire : un chantage au vaccin au motif d’une urgence sani... Poursuivre la lecture

Par Paul Zeppenfeld.

La France serait dans le peloton de tête en matière de vaccination des adultes. C’est en tout cas ce qu’il fallait retenir des déclarations d’Emmanuel Macron lors de la réunion hebdomadaire consacrée aux vaccins à l’Élysée, le 20 avril dernier. Après un triple échec retentissant, qu’en est-il vraiment ?

Confronté à la crise du Covid, l’histoire retiendra de nos dirigeants politiques leur échec dans la gestion de la première vague de l’épidémie : dans l’acheminement des masques, le testing et l’isolement des... Poursuivre la lecture

Par Paul Zeppenfeld.

À l’aune de la pandémie du Covid-19 et passé l’effet de surprise, on a pu constater le niveau d’impréparation à la gestion de crise de nos élites et nous avons assisté désarmés à ce que l’on peut sans exagération qualifier de naufrage d’une bureaucratie prise en défaut sur tous les aspects de la crise, à chaque fois que l’urgence sanitaire imposait une prise de décision rapide, simple, claire et sereine.

L’échec patent de la stratégie initiale

Face à une crise d’une ampleur sans précédent qui exigeait une an... Poursuivre la lecture

Par Paul Zeppenfeld.

Pour faire face à la crise sanitaire et tenter de limiter les conséquences tragiques sur la vie des personnes, le gouvernement n’avait lésiné sur aucune mesure contraignante et donc restrictive de liberté : un confinement accompagné d’une attestation de sortie surannée, la fermeture des lieux de vie tels que les marchés, les cafés-restaurants et discothèques, des mesures de distanciation dans les bureaux, l’interdiction des rassemblements publics…

Seule l’obligation de porter un masque n’avait pas été retenu... Poursuivre la lecture

Par Paul Zeppenfeld.

Le masque a servi de révélateur des maux d’une technocratie à la fois omniprésente et impotente, incapable de faire sauter ses verrous règlementaires face à l’urgence sanitaire et poussant l’infantilisation à son paroxysme.

Passage en revue de trois mois de déni et d’errements pendant lesquels le masque fut qualifié d’inutile jusqu’à devenir obligatoire.

Avec l’émergence du Covid-19, un virus transmissible entre humains d’une contagiosité supérieure à celle de la grippe, la prévention est très naturel... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles