Reconnaissances
50 articles déposés
À propos Articles
Reconnaissances
50 articles déposés
Vilfredo Burgess est étudiant en classe préparatoire au lycée Henri-IV.
0 followers

Articles

Par Vilfredo Burgess.

"La sécurité est la première des libertés". On s’est formalisé de ce que Emmanuel Macron ait employé cette formule sous prétexte qu’elle s’est jadis trouvée dans la bouche de Jean-Marie Le Pen. Là n’est pas le problème. On peut passer un temps inutile à s’attacher à ne pas employer les mêmes « éléments de langage » de tel ou tel adversaire politique, mais ce ne sont que des mots.

Ce qu’il me paraît d’abord plus important de souligner est que la hiérarchie des libertés implicite dans l’expression est arbitr... Poursuivre la lecture

Par Vilfredo Burgess.

Le dernier volet des aventures de OSS 117 a été fraîchement accueilli par les critiques. À raison, puisque le film est nul. Mais au-delà d’une énième comédie franchouillarde, d’un film qui n’est pas bien écrit, pas bien joué, pas bien réalisé, pas bien filmé, pas bien rythmé (en bref, pas bien), les spectateurs woke ont dénoncé un film « politiquement incorrect ».

Bien au contraire, Alerte rouge en Afrique noire est le film le plus consensuel et le plus platement en accord avec la doxa ambiante qu’on ait vu... Poursuivre la lecture

Par Vilfredo Burgess.

La question des inégalités économiques est devenue centrale dans le débat public depuis au moins les grands succès publics et académiques des travaux de Thomas Piketty et la crise de 2008. La crise sanitaire remet au centre cet enjeu de société.

Les inégalités économiques sont souvent associées à la gestion libérale de l’économie, et opposées par les libéraux comme Margaret Thatcher, dans de célèbres discours à la Chambre des Communs, à la pauvreté accumulée par le socialisme. Mais plus largement, les inéga... Poursuivre la lecture

Par Vilfredo Burgess.

La meilleure défense du libéralisme est épistémologique : elle se rapporte à la manière dont les idées sont découvertes et circulent. Une idée qu’il est nécessaire d’imposer pour qu’elle ne sombre pas dans les oubliettes de l’histoire ne peut être une bonne idée.

Si elle l'était, elle serait spontanément adoptée à moins que tous les humains soient des crétins irrationnels qui se jettent systématiquement dans les idées les plus dévastatrices, mais c’est à se demander comment ils ont pu survivre aussi longte... Poursuivre la lecture

Par Vilfredo Burgess.

Le terme de « libéralisme autoritaire » n’est pas neuf[1. Cf. par exemple Jean, Jean-Paul (1987), « Le Libéralisme autoritaire », Le Monde diplomatique, octobre 1987, pp. 16-17.], mais jouit d’une nouvelle actualité avec la parution d’un ouvrage traduit et présenté par Grégoire Chamayou aux éditions Zones intitulé Du libéralisme autoritaire, qui met face à face les textes de deux juristes de la République de Weimar, Carl Schmitt et Hermann Heller.

Grégoire Chamayou considère que ces deux auteurs que tout op... Poursuivre la lecture